Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 20:14

survol justice algérie

‘Qui a ordonné le P-Apc pour le contraindre a signé des fausses factures ?’


ODH Tizi-Ouzou: L’affaire qui a secoué l’assemblée populaire communale de Mohammadia, distante d’environ une cinquantaine de kilomètres du chef lieu de la wilaya risque sérieusement d’éclabousser des personnes au dessus de tous soupçons, qui stationnent de prés ou de loin mêlées dans cette transaction de ‘restauration rapide ‘,c'est-à-dire un traiteur ou des fournitures d’aliments et de boissons a consommer sur place ou a emporter qui étaient réservées a quelques 650 éléments des services de sécurités, faisant parties du service du maintien de l’ordre du chef du gouvernement ,M.Sellal au cours de son déplacement dans la wilaya de Mascara durant la première semaine du mois de janvier 2014.
Concernant le chiffre de 650 éléments présents au cours du déplacement du premier dans la wilaya de Mascara, à été balayé d’un revers de la main par des responsables qui ont voulu garder l’anonymat. Le nombre en question, ne dépasse guerre trois cent (300) éléments. Cependant, une expertise est nécessaire dans ces cas de gonflements grotesques d’additions et de soustractions a des fins occultes, qui sont légions dans la wilaya de Mascara, et ce, depuis quatre années durant. 


Revenons a nos moutons, l’affaire de ces déballages de fausses factures ne date pas de deux jours, mais c’est une enquête de longue haleine diligentée par les services de sécurité de la sureté de wilaya, plus précisément de la brigade économique et financière en collaboration avec la sureté de daïra de Mohammadia, qui ont sceller le dossier sulfureux de ballonnement de factures, et dont le dossier demeure ouvert a toutes fins utiles dans ces genres de situations.
Selon, les informations qui circulent le montant intégral des factures réclamés est de l’ordre de plus de 600 millions de centimes, qui a vu l’achat des matelas, couvertures et autres articles similaires affectés aux services de maintien de l’ordre, pour une durée qui n’a pas dépassé trente six (36) heures. 
En plus de ces aberrations qui en disent longs, il y a lieu de souligner qu’une commande de 2,6 quintaux de bananes a été du lot de cette virée du premier ministre, et ce, uniquement dans la daïra de Mohammadia.


L’interlocuteur qui a pris la main dans cette transaction des plus immoraux n’est autre que le frère du président de l’Apc(D.M) de ladite commune, qui gère les affaires de son épouse(M.S) détentrice d’un registre de commerce portant code d’activité commerciale : 505002, intitulé commerce de détail de matériel et fournitures pour les cantines et grandes cuisines de collectivités. 


Une aubaine, qui a fait en sorte que cette transaction commerciale, typiquement familiale a permis aux uns et aux autres de se servir a outrance, sans retenues ni modérations pour mettre plein dans les poches, et ce vu, l’anarchie dans la gestion des collectivités locales dans la wilaya de Mascara.
En plus de cette affaire des plus exécrables, il y a lieu de souligner, que les mêmes services de sécurité se sont penchés sur l’achat des pièces détachées qui ont vu plusieurs individus ayant relation avec le parc communale dont le président de l’assemblée populaire communale du parti du front de libération ,entendu dans le cadre de cette nouvelle intrigue.


Pour rappel, durant le mois de ramadhan 2014, nous avons fait état d’un détournement de 600 colis alimentaires qui ont été charriées illégalement du parc communale vers un local appartenant a un élu de l’assemblée populaire de wilaya pour des raisons qui demeurent floues. Onze personnes ont été entendues sur procès- verbal par les services de la police judicaire de la sureté de daïra de Mohammadia, dont le dossier a été transmis à la justice, pour trancher sur cet arrangement qui se chiffre à des centaines de millions.
Enfin, la question qui taraude les esprits reste de savoir si le président de l’assemblée populaire communale de Mohammadia a-t-il été forcé de signer des factures imaginaires ou plus précisément ‘gonflées’ et quel mouche a piqué ce dernier pour dénoncer ces énormités dix(10) mois après ?


Qui sont les réellement les donneurs d’ordres, qui pullulent dans la wilaya de Mascara, si donneurs il y a, et pourquoi l’impunité des affaires de corruption, détournement et autres affaires couffins de ramadhan qui ont terni l’image de marque de la wilaya de Mascara , a l’exemple des assemblées de Mascara, Tighennif, Mohammadia et autres communes et dont la justice a pris des sanctions en ce sens n’ont pas été entérine par les services de la wilaya pour mettre fin aux fonctions des mis en cause, qui demeure un véritable énigme. Y a-t-il connivence ou accord entre les tenants et les aboutissants de cette affaire des plus scandaleuses qui n’est pas à sa première cuvée dans la wilaya de Mascara ?


Pour conclure, le premier responsable de la wilaya, qui fait dans la sélection entre la presse indépendante, publique et autres télévisions a terni cette relation presse-wali, et dont il nous est impossible de joindre les différents protagonistes pour amples d’informations concernant cette grave affaire, pour confirmer ou infirmé ces allégations des plus dangereuses.

(Nous y reviendrons !)


De Mascara, Manseur SI MOHAMED pour l'ODH Tizi-Ouzou

Partager cet article

Repost 0
Published by Manseur Si Mohamed - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Recherche