Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 22:54
Des étudiants de l’université de Tizi-Ouzou interpellés à la gare routière d’Alger

ODH Tizi-Ouzou : Des étudiants du département sciences politiques de l’université Mouloud Mammeri ont été interpellés et malmenés par les services de police aujourd’hui, mardi 9 juin, à la gare routière Kharouba alors ils étaient en route vers le ministère de l’enseignement supérieur pour observer un sit-in, a appris l’Observatoire des Droits de l’Homme Tizi-Ouzou auprès des concernés.

Environ une trentaine d’étudiants a été interpellée à la gare routière d’Alger vers 9 h ou les services de police ont confisqué leurs pièces d’identité. Selon les témoignages qu’on a recueillis auprès des étudiants, ils étaient malmenés et la police a menacé de les réquisitionner jusqu’à minuit.

Vers midi, une délégation de 7 personnes a été autorisée par la police de se rendre au ministère de l’enseignement supérieur. Les autres ont été obligés de rester à Kharouba jusqu’au retour de la délégation.

Les étudiants du département de sciences politiques de l’université Mouloud Mammeri ont déjà déclarés l’année universitaire en cour 2014/2015 année blanche. Ils exigent la valorisation de leur diplôme et l’accès à la fonction publique.

Madjid

Repost 0
Published by Madjid - dans Actualité
commenter cet article
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 12:50

‘Ignoble destin de femmes !’

 

ODH Tizi-Ouzou: Dans la wilaya de Mascara, le silence radio des autorités sur la violence faite aux femmes par certains’ élus zélés intouchables’, d’ailleurs, présumés poursuivis dans les scandales du communément appelé ’couffin de ramadhan’, toujours en fonction, nous démontre les aspects de cette délinquance qui stationne dans l’impunité la plus totale. 

 
Apres la corruption, la bureaucratie et ses répercussions maffieuses, vient le harcèlement sexuel, autre sujet tabou dans notre environnement qui masque la triste réalité des abus commis par des élus imposé ayant pour victimes des femmes sans défense et pour la plupart vivant dans la précarité, dans le cadre de la distribution des colis alimentaires, et ce, à chaque début du mois ‘sacré de ramadhan’. Trop c’est trop ce qui s’est passé dans les affaires du couffin de ramadhan dans la wilaya de Mascara, passé sous silence des plus incompréhensibles de ceux qui sont censés d’appliquer les lois de la république.


Des familles vivant dans le cadre du filet social, des mères célibataires, et autres femmes des plus défavorisées, qui subissent les assauts de certains fonctionnaires pour la plupart des ‘élus zélés’ au cours de ce véritable rituel de liste pour prétendre a une place de la honte au ‘couffin de ramadhan’, est parsemé par des ’manœuvres d’approches’ qui vise a priori une promesse explicite ou implicite de récompense pour se soumettre a des demandes de nature sexuelle. 


Une autre forme grave de violence contre des femmes ou c’est ainsi que des ‘élus voyoucrates’ et certains ‘auxiliaires ingrats’ qui dans la wilaya qui détiennent le monopole en matière d’établissement des listings des personnes des deux sexes dans le besoin d’un couffin de la honte, qui a pris des surexcitations incalculables.


On a l’impression au cours de notre présence dans ce genre de carnaval de la honte du couffin de ramadhan dans différentes assemblées populaire communales, ou la majorité des femmes font face quotidiennement a un rituel des plus anormaux ,ou le corps de la femme délibéré de la tête aux pieds par des grossièretés voyeurs, et cette vague impression de n’être qu’un facile quartier de viande que les hommes révéreraient se mettre sous la dent.


Les plus ciblés dans ce’ carnaval de bienfaisance’, bien de chez nous, demeurent la gente féminine toutes âges confondues consignées dans le cadre du ‘filet social’, ou garder sa misérable pécule de 5000 dinars par les temps qui courent s’avère un véritable ’ignoble destin de femmes’ dans l’Algérie indépendante. Garder son emploi précaire et garder le couffin de la honte chaque année a carrément incité des élus et certains auxiliaires à commettre des exactions a l’encontre des femmes sans défense et sans ressources.
Combien de filles, de femmes de mères célibataires (vaquant) dans le cadre du filet social subissant des agressions sexuelles avaient été contraintes de lâcher ce boulot de la precarité,combien de femmes sont au quotidien harcelés par des personnes abusant de l’autorité que leur confère leur fonction, et ce, a tous les niveaux de notre honorable administration ?


La maison de la presse sise dans le chef lieu de la wilaya est constamment mise au courant de ces genres d’actes ignobles, des d’affaires qui défrayent la chronique, où des directeurs, elus, fonctionnaires sont constamment pointés du doigt par des femmes sans défense.
La justice prendra –t-elle des mesures contre de tels agissements ? Le plus important aujourd’hui est de briser le silence et de sortir de l’isolement les nombreuses victimes. Victimes de certains hommes et de leurs cupidités, victimes d’un système rétrograde qui tourne du social précaire et d’un couffin de ramadhan de la honte, ont créée un climat hostile et offensant à l’ endroit des familles algériennes les plus pauvres que les pauvres. Les autorités centrales savent très bien le cours que prennent ces affaires déshonorantes, mais ne disent ’mots’.Pour montrer cet épisode qui ne fait que confirmer notre article, où les tribunaux de la wilaya de Mascara surprennent d’interminables défilés d’elus, fonctionnaires et autres indélicats personnages qui passent devant la barre des accusés pour les griefs du ‘couffin de ramadhan’,qui a pris une autre tournure.


Il devient urgent aujourd’hui de dénoncer ces actes qui laissent sur leur passage des séquelles irréparables pour les victimes d’un autre genre de ‘violence contre des femmes’.


Manseur SI MOHAMED pour l'ODH Tizi-Ouzou

Repost 0
Published by Manseur Si Mohamed - dans Actualité
commenter cet article
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 12:23

immolations-algérieUn homme âgé d’une quarantaine d’années a tenté de mettre fin à ses jours par immolation, mardi 11 novembre, dans l’enceinte du siége de la daïra d’Ifri Ouzellaguen, à 50 km au sud-est de Bejaia, d’après des citoyens qui ont assisté à la scène.

La victime, souffrant de brûlures de deuxième degré a été transportée sur le coup à l’hôpital d’Akbou, avant d’être transférée sur Alger pour recevoir les soins nécessaires. 

Ce geste désespéré intervient après la décision des autorités locales de démolir le baraquement qu’il occupait avec ses parents, sous prétexte que ces derniers aient bénéficié d’un logement.

Pour protester contre cette décision, l’homme fait irruption dans le bâtiment administratif avant de mettre le feu à son corps après s’être aspergé d’essence.   

Nordine Douici, El Watan 11.11.2014
Repost 0
Published by ODH Tizi-Ouzou - dans Actualité
commenter cet article
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 14:38

survol justice algérie

 

ODH Tizi-Ouzou: Le tribunal administratif de Batna a ordonné l’inscription de l’enfant sous son prénom Berbère (Gaya), alors même que les services de l'état civil de la Commune d' Arris refusaient de le faire depuis la naissance de l'enfant le 30 juillet 2013, indique la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (aile Benissad) dans un communiqué rendu public aujourd’hui.


La LADDH a indiqué que la défense de l' administration lors de ce procès a spéculé sur la conviction religieuse des parents pour justifier le refus de l’administration de l’inscription du prénom Gaya. Selon la LADDH, « une telle approche constitue une dérive grave que la justice doit bannir. »


« La LADDH regrette que de telles affaires continuent à ce produire dans notre pays, et demande aux autorités publiques de mettre fin à aux abus de l'administration qui sont contraires à la Constitution et aux Conventions internationales ratifiées par l'Algérie garantissant les droits culturels de tous les algériens. » conclut la LADDH.

 

 


Madjid
Repost 0
Published by Madjid - dans Actualité
commenter cet article
24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 17:19

justice ‘Un 1er Novembre pas comme les autres !’

ODH Tizi-Ouzou: Le Moudjahid Mouffok Malek, propriétaire d’un fond de commerce sous forme de cession appartenant a l’état suivant acte daté du 27/10/1976, répertoire numéro-105,établi par la direction des affaires domaniales et foncières de la wilaya de Mascara ,et dûment paraphé par l’ancien wali Mr. Ali Assoul,est une minute définitif d’attribution sous le numéro-11 du registre des arrêtés, et ce, vu l’ordonnance 66 du 06 mai 1966 , garantissant dotation de la propriété des biens vacants.

 
Le local en question, est un réduit bureau de tabacs et journaux, transformé depuis une vingtaine d’années en une papeterie, sise ou plutôt contenu au niveau du théâtre municipal du chef lieu de la wilaya, constamment en rénovation ruineuse, et dont les responsables veulent en faire un gigantisme chimérique.
Nonobstant ces faits, l’ancien moudjahid Mouffok Malek, très malade, broyé par tant d’iniquités des hommes sont perpétuellement affolés par ces méthodes de responsables irrespectueux de la dignité humaine qui font et défont la loi dans la wilaya de Mascara. Notre ancien moudjahid, qui n’est pas du genre à se faire ostentatoirement remarqué, et ce, contrairement a d’autres spécimens, est normalement cuirassé par des textes et des lois pour garantir a cette frange de société le peu de respect. Dans ce contexte hideux, la plupart des convocations et autres lettres de rappel envoyés par la wilaya ou par l’assemblée populaire communale du chef lieu, sont envoyées bizarrement a chaque événement historique de notre pays, à l’exemple du 17 octobre ,17 février, 1er novembre. Simple coïncidence ou des actes délibérés ? C’est honteux !


L’ancien Moudjahid, qui fait les frais d’harcèlements et autres correspondances dont le contenu est à peine voilées n’est plus protégé par la loi 99-07 dans son article 50 exhorte l'état à "protéger les moudjahidine et les ayants droits de tous abus susceptible de les priver de leurs droits légaux ". Sommes nous dans ce cas d’effigie qui en dit long ? 


Qui protège au niveau de la wilaya de Mascara au égard de la loi 99-07 et a la stricte application des articles quelle renferme particulièrement l'article 50 qui fait lecture a l'état de protéger les ayants droits des abus dont ils sont victimes. 
Assignations et autres citations déguisés sous formes de courrier du cœur, appelant ce dernier à vider les lieux moyennant réparation par le trésor public, ou une brigade des évaluations dépendante des services domaniales du chef lieu de la wilaya, ont fait une descente ,et ce, moyennant un ordre de mission, qui lui a été agité devant le pas de porte de son minuscule local.


Ce que Mr Mouffok Malek ne veut plus entendre parle de ces abus depuis presque quatre années et balaye d’un revers de la main ces correctifs via le trésor public qui est mis à rude épreuve par les tenants du pouvoir de l’état providence, ou pas moins de 120 milliards ont été comptabilisés au niveau du trésor public pour des histoires de réparation divers au profit des citoyens qui ont intentés des actions en justice contre les services de la wilaya de Mascara ,qui a vu la plupart de ces affaires entérinées devant le tribunal administrative du chef lieu de la wilaya.


Le plus désolant dans cette affaire qui a trop duré demeure le non respect des décisions e justice qui ne sont plus respectés par ceux qui sont censés d’appliquer la loi dans la wilaya de Mascara, où pourtant l’ancien moudjahid Mouffok Malek fort d’une décision du tribunal administrative de Mascara, chambre numéro 1 chapitre 12/00765 a vu en date du 08/10/2012 au nom du peuple Algérien un arrêt favorable dans le fond et la forme pour annuler la décision numéro :117 du 31/12/2012 émanant de l’assemblée populaire communale de Mascara d’ annuler l’expulsion despotique ou le local tant disputé, qui va être surement affecté a une tierce personne. 


Trente neuf années après la publication de cette acte authentique d’une propriété de jouissance signé par l’ancien wali Mr Ali Assoul au profit du Moudjahid et résistant Mouffok Malek qui ne peut plus faire valoir ses droits les plus élémentaires devant tant d’injustices et de hogra ,exhorte le ministre des moudjahidines Mr.Tayeb Zitouni,a qui on connait sa droiture quand il était en poste a la wilaya de Mascara, au poste de directeur des anciens Moudjahidines de le soustraire des cartels de ceux qui tirent les ficelles et souhaitent détruire ce grand moudjahid a petit feux !


Ce 1ER Novembre 2014, semble pour ce moudjahid complètement brisé par le poids de l’âge et des injustices a outrance, lui qui a exposer son courage de dire non au colonisateur français avec la réalité telle qu’elle est vraiment et non telle qu’elle est présentée par les tenants du pouvoir dans la wilaya de Mascara qui constitue la subversion la plus authentique. Seule la vérité est révolutionnaire. C’est le revers de la médaille !


De Mascara, Manseur Si Mohamed pour l'ODH Tizi-Ouzou

Repost 0
Published by Manseur Si Mohamed - dans Actualité
commenter cet article
24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 17:12

ODH Tizi-Ouzou: L’affaire de l’agence postal de la daïra d’El Hachem, a pris une autre tournure ou le montant exacte détourné s’élève a plus de six milliards, et ce, suite aux enquêtes avancés par les inspecteurs de la régie postale du chef lieu de la wilaya et ceux de la direction régionale ou l’inspection régionale d’Oran qui sont a pied d’œuvre sur cette énième affaire détournement de deniers publics.
L’affaire a éclaté suite a un transfert d’un montant évalué a plus d’un milliard de centimes qui a eu lieu le samedi dernier, et ce, pour alimenter la caisse de l’agence postale de la petite localité d’El-Hachem, distante d’environ de 45 kilomètres du chef lieu, où le receveur de ladite agence a été porté manquant depuis le dimanche, ce qui a bouleversé les responsable d’Algérie poste de la wilaya.

Ces derniers, qui ont dépêchés sur les lieux une brigade de contrôle composé d’inspecteurs ont fini par découvrir le pot aux roses, où une somme d’un milliard s’est volatilisé du coffre de ladite agence postale par des mains expertes.

Dans un autre contexte, l’enquête déterminera avec exactitude si d’autres larcins ont été perpétrées par le présumé indélicat receveur dans des opérations d’additions et de soustractions dans les registres comptable sur des comptes appartenant a des clients d’Algérie poste.

 
En effet, les deux brigades d’enquêteurs dépêchées sur les lieux et après plusieurs jours d’inspections ont dégagés fait ressortir un manque non négligeable de plus de cinq (05) milliards qui ont été déclarées manquantes.
Selon les informations qui circulent, le receveur indélicat faisait fructifier l’argent de l’agence postale aux divers gros fellahs pour leurs emplettes moyennant une dîme, c’est-à-dire un pourcentage pour service rendus d’où une sorte de banque privé. Ainsi, la plupart des deniers publics qui ont été généreusement distribues n’ont pas été honorés par différents fellahs et autres commerçants, et dont, le receveur s’est retrouvé dans la gueule du loup.

 

L’affaire suit son cours. (Nous y reviendrons)


De Mascara, Manseur Si Mohamed pour l'ODH Tizi-Ouzou

Repost 0
Published by Manseur Si Mohamed - dans Actualité
commenter cet article
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 01:33

 corruption2

 

ODH Tizi-Ouzou: Suite a un transfert d’un montant d’un milliard de centimes qui a eu lieu le samedi dernier, et ce, pour alimenter la caisse de l’agence postale de la petite localité d’El-Hachem, distante d’environ de 45 kilomètres du chef lieu, où le receveur de ladite agence a été porté manquant depuis le dimanche, ce qui a troublé les responsable d’Algérie poste de la wilaya.


Ces derniers, qui ont dépêchés sur les lieux une brigade de contrôle composé d’inspecteurs ont fini par découvrir le pot aux roses, où une somme d’un milliard s’est volatilisé du coffre de ladite agence postale par des mains expertes.


Dans un autre contexte, l’enquête déterminera avec exactitude si d’autres larcins ont été perpétrées par le présumé indélicat receveur dans des opérations d’additions et de soustractions dans les registres comptable sur des comptes appartenant a des clients d’Algérie poste.


De Mascara, Manseur SI MOHAMED

Repost 0
Published by Manseur Si Mohamed - dans Actualité
commenter cet article
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 00:23

‘Une nouvelle forme de criminalité qui perdure !’


ODH Tizi-Ouzou:Des vols de camions et autres véhicules commis avec violence sur des chauffeurs isolés ,qui se fige sur de plausibles bandes structurées élisant foyer à l’ouest algérien, a fait son apparition ces derniers temps, plus précisément dans l’axe Mascara-Relizane–Sidi-Bel-Abbès, s’articule aujourd’hui sur le développement des agressions de chauffeurs de camions et autres véhicules les plus sollicitées dans l’offre et la demande se rattachant a la pièce détachée qui sont négociés dans les divers transactions douteuses.


Cette nouvelle forme de violence ayant composante des bandes organisées, spécialisées dans le trafic de la pièce détachée nipponne une excellente banque de pièces détachées communément appelé dans le jargon commercial, la ‘casse’ a entrainé une multiplication de disparitions de camions, véhicules voir même des motos, qui sont devenues le principe libre de la circulation dans une totale impunité. Des chauffeurs battus, ligotées comme des animaux ont été heureusement retrouvés en vie, mais dans un piteux état.


D’autres chauffeurs ou propriétaires de ces véhicules, par contre, ont malheureusement disparus de la circulation, subsistent, parait-il, dans le chapitre des ’ avis de recherche’, placardés au niveau des différents services de sécurité.


Ces escouades structurées sont devenues si dominantes, ou les enquêtes pour remonter les filières des véhicules évaporés dans la nature ont été peu ou proues décisives dans les différents correspondances des procès-verbaux envoyés aux services concernés par ce grave fléau, qui se pratique en bande organisé. 


Au delà de ces exemples anormaux dans la lutte contre la criminalité dans ses différentes phases, ou l’harmonisation des procédures officielles ne sont pas codées d’une disposition impartiale, ce qui a montré les bornes pour ces genres d’enquêtes ou les vols de véhicules avec violence dans la wilaya de Mascara, ont entrainés une propagation d’agressions caractérisée des plus biscornus qui en maxime long. Une manne pour ces truands de camion’Isuzi’ et autres véhicules ‘Toyota’ du constructeur nippon, qui demeurent d’abord de puissant engins très sollicités vu des prix affichés dans le chapitre des bons de commande des camions dérobés. Le ou les commanditaires spécialisé dans le trafic de véhicules de transport’ poids lourds’ de la filière, sont très bien éclairés pour repartir au volant des véhicules volés, demeure un jeu d’enfant.


Carcasse, pièces détachées et autres accessoires sont devenues les plus prisés dans le négoce des bandes structurés et spécialisés dans les vols de véhicules.


De Mascara, Manseur SI MOHAMED

Repost 0
Published by Manseur Si Mohamed - dans Actualité
commenter cet article
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 20:30

‘Incitation a la débauche dans l’éducation nationale’

 
ODH Tizi-Ouzou: C’est une mère de famille d’un certain âge accompagné de sa fille qui s’est présente a notre rédaction sise a la maison de la presse ‘Bakhti Benaouda’ ,en ce dimanche 12 du mois en cours, pour nous faire de part de son inquiétude au sujet d’un tract écrit en langue nationale et imprimé sur micro ordinateur ,retrouvé dans le cartable de son garçon, incitant a la débauche. 


Le prospectus en question, récupéré par la mère, dont une copie a été remise à notre bureau, de format 21X27 agrémenté de quatre photos couleur portant des effigies d’une canette de biere, tabacs a chiqué et autres marques de cigarettes étrangères.


Le garçon en question qui fréquente un centre d’enseignent moyen a Mascara(CEM), et dont on a préféré ne pas citée le nom de l’établissement par déontologie a notre profession et surtout pour ne pas proliférer la zizanie dans les rangs des parents d’élèves, a provoqué la colère de la mère qui a dénoncé l’insécurité régnante devant les établissements scolaires dans la wilaya de Mascara.


Cette incitation à la débauche qui prévaut dans l’éducation nationale n’est pas nouvelle, ce qui est nouveau c’est la tentation de favoriser la corruption d’un mineur qui est puni d’emprisonnement dans les pays qui se respectent, pour être plus explicite cette notion de communication écrite c'est-à-dire le tract retrouvé chez le jeune lycien qui est a notre niveau, n’est pas éloignée de la notion d’incitation a la débauche pour les mineurs.


Le tract comporte dans son message biscornu des passages ayant connotations du chant patriotique du 1er Novembre 1954, mais d’une disposition complètement retourné, travesti pour dire choquante a la limite de l’inacceptable.


A quand un droit de regard de l’état, et a quand des mesures draconiennes pour mettre fin a l’insécurité devant les établissements scolaires ?


De Mascara, Manseur SI MOHAMED pour l'ODH Tizi-Ouzou


Repost 0
Published by ODH Tizi-Ouzou - dans Actualité
commenter cet article
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 20:14

survol justice algérie

‘Qui a ordonné le P-Apc pour le contraindre a signé des fausses factures ?’


ODH Tizi-Ouzou: L’affaire qui a secoué l’assemblée populaire communale de Mohammadia, distante d’environ une cinquantaine de kilomètres du chef lieu de la wilaya risque sérieusement d’éclabousser des personnes au dessus de tous soupçons, qui stationnent de prés ou de loin mêlées dans cette transaction de ‘restauration rapide ‘,c'est-à-dire un traiteur ou des fournitures d’aliments et de boissons a consommer sur place ou a emporter qui étaient réservées a quelques 650 éléments des services de sécurités, faisant parties du service du maintien de l’ordre du chef du gouvernement ,M.Sellal au cours de son déplacement dans la wilaya de Mascara durant la première semaine du mois de janvier 2014.
Concernant le chiffre de 650 éléments présents au cours du déplacement du premier dans la wilaya de Mascara, à été balayé d’un revers de la main par des responsables qui ont voulu garder l’anonymat. Le nombre en question, ne dépasse guerre trois cent (300) éléments. Cependant, une expertise est nécessaire dans ces cas de gonflements grotesques d’additions et de soustractions a des fins occultes, qui sont légions dans la wilaya de Mascara, et ce, depuis quatre années durant. 


Revenons a nos moutons, l’affaire de ces déballages de fausses factures ne date pas de deux jours, mais c’est une enquête de longue haleine diligentée par les services de sécurité de la sureté de wilaya, plus précisément de la brigade économique et financière en collaboration avec la sureté de daïra de Mohammadia, qui ont sceller le dossier sulfureux de ballonnement de factures, et dont le dossier demeure ouvert a toutes fins utiles dans ces genres de situations.
Selon, les informations qui circulent le montant intégral des factures réclamés est de l’ordre de plus de 600 millions de centimes, qui a vu l’achat des matelas, couvertures et autres articles similaires affectés aux services de maintien de l’ordre, pour une durée qui n’a pas dépassé trente six (36) heures. 
En plus de ces aberrations qui en disent longs, il y a lieu de souligner qu’une commande de 2,6 quintaux de bananes a été du lot de cette virée du premier ministre, et ce, uniquement dans la daïra de Mohammadia.


L’interlocuteur qui a pris la main dans cette transaction des plus immoraux n’est autre que le frère du président de l’Apc(D.M) de ladite commune, qui gère les affaires de son épouse(M.S) détentrice d’un registre de commerce portant code d’activité commerciale : 505002, intitulé commerce de détail de matériel et fournitures pour les cantines et grandes cuisines de collectivités. 


Une aubaine, qui a fait en sorte que cette transaction commerciale, typiquement familiale a permis aux uns et aux autres de se servir a outrance, sans retenues ni modérations pour mettre plein dans les poches, et ce vu, l’anarchie dans la gestion des collectivités locales dans la wilaya de Mascara.
En plus de cette affaire des plus exécrables, il y a lieu de souligner, que les mêmes services de sécurité se sont penchés sur l’achat des pièces détachées qui ont vu plusieurs individus ayant relation avec le parc communale dont le président de l’assemblée populaire communale du parti du front de libération ,entendu dans le cadre de cette nouvelle intrigue.


Pour rappel, durant le mois de ramadhan 2014, nous avons fait état d’un détournement de 600 colis alimentaires qui ont été charriées illégalement du parc communale vers un local appartenant a un élu de l’assemblée populaire de wilaya pour des raisons qui demeurent floues. Onze personnes ont été entendues sur procès- verbal par les services de la police judicaire de la sureté de daïra de Mohammadia, dont le dossier a été transmis à la justice, pour trancher sur cet arrangement qui se chiffre à des centaines de millions.
Enfin, la question qui taraude les esprits reste de savoir si le président de l’assemblée populaire communale de Mohammadia a-t-il été forcé de signer des factures imaginaires ou plus précisément ‘gonflées’ et quel mouche a piqué ce dernier pour dénoncer ces énormités dix(10) mois après ?


Qui sont les réellement les donneurs d’ordres, qui pullulent dans la wilaya de Mascara, si donneurs il y a, et pourquoi l’impunité des affaires de corruption, détournement et autres affaires couffins de ramadhan qui ont terni l’image de marque de la wilaya de Mascara , a l’exemple des assemblées de Mascara, Tighennif, Mohammadia et autres communes et dont la justice a pris des sanctions en ce sens n’ont pas été entérine par les services de la wilaya pour mettre fin aux fonctions des mis en cause, qui demeure un véritable énigme. Y a-t-il connivence ou accord entre les tenants et les aboutissants de cette affaire des plus scandaleuses qui n’est pas à sa première cuvée dans la wilaya de Mascara ?


Pour conclure, le premier responsable de la wilaya, qui fait dans la sélection entre la presse indépendante, publique et autres télévisions a terni cette relation presse-wali, et dont il nous est impossible de joindre les différents protagonistes pour amples d’informations concernant cette grave affaire, pour confirmer ou infirmé ces allégations des plus dangereuses.

(Nous y reviendrons !)


De Mascara, Manseur SI MOHAMED pour l'ODH Tizi-Ouzou

Repost 0
Published by Manseur Si Mohamed - dans Actualité
commenter cet article

Recherche