Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 22:29

marietizi.jpgSelon nos sources la mairie de Tizi-Ouzou a enregistré un autre cas de refus d’inscription d’un nouveau-né au registre d’état civile sous prétexte qu’il n’existe pas dans la fameuse liste des prénoms autorisés.


Il s’agit d’un nouveau-né de sexe masculin né le 5 mai dernier, son père, M. Chabane Halim, s’est présenté devant le service d’état civile pour enregistrer son fils, mais la fonctionnaire du service a refusé de l’inscrire avec un tel prénom sous prétexte que le prénom « Selyan » ne figure pas la liste des prénoms algériens.


Face à cette situation, le père a porté l’affaire en justice. Il est toujours à l’attente l’examen de son affaire devant le tribunal de Tizi-Ouzou, et l’enfant « Selyan » et après 5 mois, reste toujours non inscrit au registre d’état civil de Tizi-Ouzou.


A noter que et afin de régler le problème du refus de l’administration d’enregistrer dans l’état civil certains prénoms amazighs, le Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA) a confectionné une nomenclature des prénoms amazighs pour sa prise en compte au sein des différentes APC pour le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales avait instruit suite à la demande du ministère. Mais une année après et malgré plusieurs rappels du HCA qui a déposé ladite liste au niveau du ministère, c’est toujours le black-out. 

 

Madjid Serrah

 


 

------

 Autres articles sur l'interdiction des prénoms berberes à Tizi-Ouzou:


[Encore une fois, la mairie de tizi-ouzou interdit un prénom amazigh]

 

[Interdiction du prénom amazigh aylan, le père s’explique]

Partager cet article

Repost 0
Published by Madjid - dans Alerte
commenter cet article

commentaires

Recherche