Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 13:53

Il s’appelle Nafaa KHLIFI, 26 ans et chômeur.

Actuellement incarcéré au niveau de la prison de Hizer à Bouira et pour quel chef d'inculpation ? Atteinte à la personne du président et destruction du bien publique et pourquoi ? Parce qu’il a cassé le cadre portant la photo de bouteflika se trouvant dans le bureau du P/APC d'Ahnif !!!!!!!!

Il est Natif d’Ahnif, Daïra de M’Chedallah dans la wilaya de Bouira, Nafaa possède une carte d’invalide à 80% à cause de certains troubles mentaux périodiques. Malgré cet handicap, il est connu dans la région par son engagement dans toutes les causes justes et le soutien qu’il a toujours apporté aux nombreuses personnes qui ont subit l’injustice. C’est d’ailleurs pour ses revendications qu’il est actuellement incarcéré dans la prison de HIZER dans la wilaya de Bouira. 


Les services de l’ordre l’ont en ligne de mire. Plusieurs fois recherché, il a été incarcéré une fois mais a été libéré juste après à cause de son état de santé et sa possession de la carte d’invalidité. Cette fois-ci, il n’a pas été libéré et cela depuis le 31 Mai 2012. Déjà, 78 jours.
 


Les faits remontent au 31 Mai passé, quand Nafaa, est allé rencontrer le maire, le P/APC, pour lui demander un droit au travail. La discussion a vite dégénéré, le ton est monté et Nafaa a brisé une vitre. Quelques jours plus tard, il a été convoqué par la gendarmerie d’El Adjiba suite à une plainte contre lui par le P/APC d’Ahnif, l’accusant de destruction du bien public. Nafaa, a répondu à la convocation mais il a été transféré immédiatement de la brigade au centre de détention de HIZER où il est détenu à ce jour.
 


Si Nafaa est en prison actuellement, ce n’est pas pour ces faits mais parce qu’il dérange. Son honnêteté dérange et son engagement militant apporte est ressenti comme un problème par les responsables corrompus et irresponsables.
 

Même si les accusations sont retenues, Nafaa devrait se trouver normalement dans un centre de rééducation et non pas dans une prison. 

 

Nafaa est victime d’une injustice provoquée à la fois par un appareil étatique et un P/APC qui a hissé à ce jour, plus de 50 autres jeunes en justice. 

 

Le RDLD

Partager cet article

Repost 0
Published by Madjid - dans Alerte
commenter cet article

commentaires

Recherche