Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 12:11

Appel-Marche-20-avril-2014.jpgNous célébrons, cette année, le 34ème anniversaire du printemps amazigh dans un contexte particulier marqué par l’organisation d’une élection présidentielle qui engage le pays dans de grandes incertitudes et menace par les enjeux de pouvoir qui se dessinent de porter atteinte au lien social qui fonde toute communauté politique.

Oui, les conditions dans lesquelles sont préparées ces élections ne sont pas de nature à favoriser l’expression de la souveraineté populaire dans un climat libre et serein. La pérennité du système rentier liberticide responsable d’un délitement sans précédant des institutions de l’Etat est sans conteste le seul objectif recherché par les tenants du pouvoir.

La Kabylie s’est investie dans le combat identitaire et la lutte pour les libertés démocratiques depuis l’émergence du mouvement national auquel elle a donné ses meilleurs enfants. Mais, cinquante deux ans après l’indépendance les questions identitaire, démocratique et nationale restent toujours posées avec acuité et aucun signe d’évolution vers les attentes profondes et légitimes des citoyens ne se dessine à l’horizon.

Par attachement à nos valeurs et pour le respect de notre mémoire collective, nous, signataires de cette déclaration, appelons à une présence massive aux marches commémoratives du 20 Avril suivies de recueillement à la mémoire des martyrs de la cause amazigh de la crise antiberbère de 1949 jusqu’aux événements sanglants de 2001 en Kabylie. Cet appel se veut rassembleur et en appelle à l’unité des militants de toute la mouvance amazighe.

Aussi, nous réaffirmons notre attachement aux valeurs d’Avril 80 :

- La reconnaissance de l’identité et de la langue amazighes.

- Le respect des libertés démocratiques

Et portons haut et fort l’exigence de constitutionnaliser Tamazight, historiquement première langue de l’Afrique de Nord, comme langue nationale et officielle et de permettre à ses locuteurs de se donner les moyens juridiques et institutionnels (Académie berbère, Loi de développement et d’aménagement linguistique…) pour son épanouissement dans le cadre d’un Etat de droit reconnaissant la diversité de la société algérienne.

Tout en nous élevant avec la plus extrême énergie contre l’impunité dont jouissent les responsables des massacres du "Printemps noir" de 2001, nous appelons à l’extrême vigilance pour déjouer les manœuvres d’implication de la Kabylie dans les luttes claniques dans lesquelles elle ne se reconnaît pas.

Par cet appel nous témoignons aussi de notre solidarité avec les mozabites qui résistent, par le plus grand des sacrifices, afin de préserver leur identité culturelle et religieuse et dénonçons avec la plus grande vigueur toute atteinte, sous quelque forme que ce soit, à la dignité des amazighs des Aurès.

Tighremt (Bejaia) le 11 avril 2014

Itinéraires et horaires des marches : 

Bgayet 11 h : Université Targa Uzemur - Aɛmriw- Wilaya

Tubiret 11 h : Université Mohand Oulhadj - Wilaya

Tizi-Ouzou 11 h : Université Hasnaoua - Ancienne Mairie

Premiers signataires :

1- LOUNAOUCI Mouloud

2- DOUMANE Said

3- TARI Aziz

4- KHELIL Said

5- BARAKA Malika

6- OULEBSIR Rachid

7- BOUKHARI Said

8- Ait BACHIR Ahmed

9- CHEMEKH Said

10- BOUMEDINE Hamou

11- OUNOUGHENE Idir

12- HADDAD Nacer

13- BERCHICHE Nourredine

14- GACEM Mokrane

15- BOUMEKLA Madjid

16- MAHIOU Faredj

17- LEFGOUM Hamid

18- OULD OUALI Samy

19- HITOUCHE Rachid

20- ADJLANE Sofiane

21- BELBIE Mohamed

22- AIT IGHIL Mohand

23- LOUKAD Azrou

24- CHOUALI Boualem

25- Ait MAMAAR Idir

26- ABBOUTE Arezki

27- HAMOUCHE Yahia

28- MAMER Ali

29- KEDJAT Said

30- BENCHEIKH Bezza

31- IKHOULFI Djamel

32- DEMOUCHE Hakim

33- BELLAL Nourredine

34- SAD Arezki

Partager cet article

Repost 0
Published by ODH Tizi-Ouzou - dans Communiqués
commenter cet article

commentaires

Recherche