Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 23:54

Il est interdit d’appeler au boycott des élections. Le blogueur Tarek Mameri vient de l’apprendre à ses dépens.

Tarek Mameri.

Le procureur du tribunal de Sidi M'hamed a requis ce mercredi une peine de 3 ans de prison ferme à l'encontre de Tarek Mameri. Ce que la justice lui repproche ? Avoir posté des vidéos appelant au boycott des législatives du 10 mai sur internet, nous apprend le site internet d’elwatan. Le jeune blogueur est par ailleurs accusé de destruction de biens d’autrui, destruction de documents administratifs, incitation directe à attroupement et outrage à un corps constitué. Le verdict sur cette affaire qui en dit long sur les droits de l'homme dans notre pays sera prononcé  le 27 juin prochain. Le procès de Tarek Mameri devait avoir lieu le 30 mai, mais il a été reporté pour aujourd'hui mercredi.

Mais ce blogueur n'est pas le seul à être dans les petits papiers de la justice. Quatre autres activistes des droits de l'hommevont comparaître lundi 19 juin au tribunal de Bab El Oued, a déclaré à El Watan, Yacine Zaid, syndicaliste. Ils sont accusés d’incitation à l’attroupement non armé,

"Othmane Aouameur, Abdou M. Bendjoudi, et Lakhdar Bouzini et moi-même sommes interpellés par la justice à cause de notre soutien à Tarek Mameri et et aux greffiers en grève de la faim", dit Yacine Zaid. et d’enchainer avec regrets : "C’est la chasse aux militants ces derniers temps".

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Matin Dz / ElWatan - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Recherche