Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 17:05

‘L’accès démesuré perdure à l’ endroit des handicapés !’ 


ODH Tizi-Ouzou: Le programme d’action mondial concernant les personnes handicapées, adopté par l’assemblée générale des nations unies (ONU), en 1982, a ce que cette souche sociale puissent exercer leurs droits humains et participer a la vie de la société sans réserve et dans des conditions d’égalité ,conformément a l’objectif qui a été fixé par le programme d’action mondial concernant les personnes a mobilité reduites (handicapés, personnes âgées et autres cas similaires), stationne dans les artifices des décideurs de l’état providence.


Dans la wilaya de Mascara, comme partout en Algérie, la cause des personnes handicapées, ou notre pays pourtant qui a été l’un des premiers signataires de ce protocole d’accord, à l’exemple des autres traités, pietniés par des responsable, à l’exemple de ce qui se passe dans cette partie de l’Algérie profonde. Les handicapées y compris les personnes a mobilité réduites ne peuvent pas se permettre d’atteindre convenablement les trottoirs édifiés dans la wilaya de Mascara, et ce, vu la hauteur révélé, qui est de l’ordre de (45 cm), demeure inaccessible aux divers personnes a mobilité réduites.


Tout ce trame devant le regard médusé des responsables de la wilaya et autres individus concernés par ces genres de marchés de gré a gré, qui fait fureur au niveau de la wilaya, ou des centaines de millions de dinars sont ingurgités scandaleusement par des voraces des transactions douteuses dans la wilaya de Mascara .Grâce a la connivence des cols blancs de l’administration et autres intermédiaires intouchables, où l’accès égal aux services dont les handicapées ont besoin et qui leurs sont dus est loin d’être une réalité ,comme le stipule a chaque journée internationale des personnes handicapees.De la poudre aux yeux, comme d’ailleurs a chaque événements mondiale célébrés en grande pompe dans la wilaya de Mascara, à l’exemple des autres régions du pays. Du parfait casting !
L’intégration des handicapés dans notre pays, vise a faire mieux comprendre les problèmes liés au handicap et a mobiliser en faveur de la dignité, des droits et du bien être des handicapées, et ce, contrairement a ce qui se passe dans la wilaya de Mascara, où ces personnes a mobilités réduites sont lâchées a leurs propres sorts.


Si les responsables et leurs progénitures peuvent se permettent de rouler librement en 4X4 et autres limousines de luxe en toute aisance dans les artères de la wilaya, les autres, c’est-à-dire les handicapées, les personnes a mobilités reduites, les non-voyants, et les autres c’est à dire enfants, les vieux et autres femmes avec des caddies sont forcés d’emprunter la voie publique, et ce, vu la marginalisation éhontée des pouvoirs publics a l’encontre de ces populations, qui ont d’autres chats a fouetter au niveau de la wilaya comme a l’étranger devenu une mode au balcon dans la wilaya, de Mascara.


Dans ce contexte affligeant, et devant les portes fermées par les services de la wilaya de Mascara, à une certaine presse ‘Indépendante’, qui ne fait pas dans le blason terni des uns et des autres, c’est également l’occasion d’attirer l’attention du ‘premier responsable de la wilaya ‘, sur ce que peut apporter de positif l’intégration des handicapées et des autres dans tous les aspects de la vie. Les trottoirs dans la wilaya de Mascara, sont devenues une véritable géhenne pour tous le monde…les personnes a mobilité réduite c’est autre paire de manche. Enfin, les personnes handicapées, le premier magistrat de la wilaya revoit sa carte, en tant premier concerné pour ces genres de travaux de trottoirs débiles qui se font dans l’expectative, pour leur permettre, c’est-à-dire aux handicapées, de sortir de leur isolements dans lequel ils sont claustrer, via des responsables dans la wilaya de Mascara peu ou proues respectueuses des droits des êtres humains. Enfin, il est important de souligner que l’heureuse entreprise qui a été retenue par des mains habiles a refaire ces trottoirs qui en disent long ont complètement saccagés les canalisations des eaux potables aux dizaines d’abonnées. A quand le droit de regard du premier responsable de la wilaya pour faire séparer le bon grain de l’ivraie dans les marchés publics, d’ou l’existence d’un pléthore de décisions fermes a l’endroit des handicapées qui ne peuvent plus circuler, à l’exemple des responsables et leurs progénitures dans des voitures 4X4 et autres limousines de luxe dans les artères et les rues de la wilaya de Mascara. Maintenant, il faut bien reconnaitre que notre pays est en retard sur tous les plans ,diagnostic, thérapies, formations, centres spécialisés et surtout le droit a un logement décent pour ces catégories des plus marginalisées de notre pays.


Manseur SI MOHAMED pour l'ODH Tizi-Ouzou

Repost 0
Published by Manseur Si Mohamed - dans Actualité
commenter cet article
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 21:12

kabylie-yizidis.jpg

 

ODH Tizi-Ouzou : Un rassemblement pacifique de soutien aux chrétiens d’Irak et aux Yézidis a été observé hier, samedi 20 septembre, à partir de 11h à proximité de la poste d’Aokas, a-t-on appris.

 

Une dizaine de citoyens a prit part au rassemblement suite à un appel lancé sur les réseaux sociaux et cela pour dénoncer la persécution des Yézidis et chrétiens d’Irak par les éléments de l’Etat Islamique. Les manifestants ont brandi des pancartes sur lesquelles étaient écrit « La Kabylie solidaire avec les chrétiens d’Irak », « Non au massacre des Yézidis d’Irak », « Le peuple Kabyle est solidaire avec les chrétiens d’Irak ».

 

 

Madjid

Repost 0
Published by Madjid - dans Actualité
commenter cet article
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 16:53

‘Affinités et clanismes comme mode de recrutement. ’ 


ODH Tizi-Ouzou :  Le cas d’une psychologue ‘scolaire’, qui a déposé sa candidature au niveau de l’établissement scolaire’Boucif Mokhtar’, sise au chef lieu de la wilaya au cours du mois de d’avril 2013,puis refait en date du 02 septembre 2014 pour postuler a un poste de psychologue, et dont le directeur de l’école primaire en question a dûment accordé son accord favorable, à vu la jeune fille orienté vers la direction de l’éducation pour un semblant accord, qui s’est avéré un véritable parcours du combattant. Le responsable ou plutôt le chef de service, qui a reçu la jeune psychologue qui était accompagné de sa mère dans son bureau de cette auguste direction, n’a pas apprécié la lettre remise par la compétitrice pour un poste hautement ‘négocié’, et dont la réponse du caporal de service, à été vague comme précision. Une sorte d’indifférence ajustée a l’endroit de cette jeune psychologue, pour ne pas dire grosso modo la rancune tran sportée a l’encontre des jeunes diplômés universitaires qui sont mis a rude épreuve devant le portillon de la direction de l’éducation de la wilaya de Mascara.


Ici, il est injuste de notre part de dénigrer le directeur de l’éducation de la wilaya de Mascara, d’ailleurs par intérim qui ne peut pas contrôler tout et tous dans ce qui se manigance dans sa structure, où certains responsables incompétents en la matière, le tout enveloppé dans un niveau d’instruction (cursus) ambigu, confondent la fonction dans cette institution a une propriété privée. Les exemples ne manquent a ce sujet, et ce, malgré les changements opérés dans cette direction, pas comme les autres.


Notons que la direction de l’éducation de la wilaya de Mascara, à vu des problèmes internes liés aux différents postes de responsabilités distribués grassement au bon vouloir des atomes crochus des un et des autres, à vu une incroyable main mise dans pratiquement tous les domaines, et ce, depuis .l’arrivée de l’ancien directeur de l’éducation en 2003,sans pour autant mentionner son nom.


Onze années après, les mentalités rurales souvent hérissés a l’endroit de certains demandeurs d’emplois n’ont pas changé d’un iota, à l’exemple de cette affaire, qui a vu deux jours après la déposition de la candidature de cette jeune fille auprès de la direction de l’éducation, faussée comme par envoûtement, où les décideurs dans ce créneau porteur ont préféré suppléée par une autre psychologue scolaire, selon les normes propres a l’omerta sur place. Les autres accusations formulées contre les principaux acteurs de l’éducation de la wilaya, par les divers requérants rencontrés a la maison de la presse et devant cette auguste administration qui se disputent une place au soleil, et dont on se refuse à en faire un thème de propagande par éthique et déontologie. Lors de la visite de travail et d’inspection de Madame la ministre de l’éducation nationale dans la wilaya de Mascara, ou énormément de vérités ont été dissimulée s à l’ endroit de la première responsable de la tutelle. A quand les changements des mentalités ?


De Mascara, Manseur Si Mohamed  pour l'ODH Tizi-Ouzou

Repost 0
Published by Manseur Si Mohamed - dans Actualité
commenter cet article
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 13:07

survol justice algérie

 

‘Nul n’est censé d’ignorer la loi !’

 
ODH Tizi-Ouzou: Le procureur de la république prés du tribunal de la daïra de Sig, a décidé la mise sous contrôle judiciaire du président de l’assemblée populaire communale de Mascara en compagnie du chef de daïra par intérim de Mascara, qui occupe les mêmes fonctions a Tizi, distante d’environ une quinzaine de kilométrés du chef lieu pour les motifs de violations de domicile par effraction, et ce, en l’absence du locataire, un acte puni et réprimandé par le code pénal algérien.
Le domicile en question sujet a ce conflit d’interet entre différent groupes, est un logement de fonction, communément appelé ‘Villas des cadres’ étant appartenir a l’assemblée populaire communale de Mascara’. Le défunt propriétaire des lieux occupait les fonctions de chef de parc en son vivant, qui s’est vu attribué la ‘villa’ par un arrêté d’attribution en bonne et due forme, et ce, conformément aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur. Selon une lettre dument signé par veuve Bouhalfa,fait état que la villa lui a été attribué, c’est-à-dire, a son ex-mari a titre ’ onéreux’ et non pas au titre de ‘logement de fonction’,comme signalé dans les déclarations des uns et des autres au cours de l’audition des deux indélicats devant le magistrat instructeur prés su tribunal de Sig . 


L’affaire en question, dont les faits se sont déroulés en date du dimanche 08 décembre 2013 vers 14h30mn, a vu l’actuel président de l’assemblée populaire communale de la ville de Mascara en compagnie du chef de la daïra par intérim qui rappelons-le,occupe la même fonction a Tizi,distante d’une quinzaine de kilomètres du chef lieu , se présentés devant la villa de l’ex-chef de parc escorté de cinq(05) malheureux travailleurs appartenant a la commune.


Ipso-facto, les deux représentants de l’état feront signe, ou plutôt ordonnent a quelques ouvriers présents sur les lieux au passage du cassage de la porte et de vider les lieux des meubles et autres bricoles qui se trouvent encore a l’intérieur de la villa. Cette inqualifiable violation s’est déroulée sans la présence d’un huissier de justice pour procéder à lister les affaires du malheureux défunt. Dans ce cadre bien precis, l’huissier de justice qui est désigné par l’assemblée populaire communale a refusé d’intervenir, et ce, conformément a la loi, vu que cette violation de domicile a été exécutée sans l’aval de la justice, communément appelé, réquisition d’expulsion. Dans tous les cas, l’expulsion resulte d’une décision de justice. La loi est claire… !Les cinq ouvriers de l’assemblée populaire communale entraînés dans ce guet-apens, ont été unanime pour déclarer en ces termes devant les enquêteurs et le magistrat instructeur, en ces termes: ‘Nous avons fait qu’appliquer les ordres du président de l’Apc de Mascara et du chef de daïra .Autres choses Ici, il faudrait savoir dans le contexte de cette affaire qui nous dépasse de loin, soit qu’on exécute ou on nous renvoie.’


L’abus d’autorité des deux responsables en question, qui se sont introduit dans le domicile d’un citoyen contre le gré de celui-ci, ou du moins l’occupant des lieux démontre la violence interprétée par les différents commis de l’etat, censés appliqués la loi dans toute sa rigueur, démontre une fois plus les entorses a la loi devenue une mode au balcon dans la wilaya de Mascara, et qui s’apparente a une forme de pression qui ne dit pas son nom.
Dans un autre contexte, mais qui se niche dans la même affaire, il y a lieu de mettre en exergue que les 07(sept) villas en question, ont vu depuis belle lurette des additions et autres soustractions des plus insoutenables. A commencer par des ventes de villas appartenant a l’assemblée populaire sur simple papier à des tierces personnes, qui n’ont même pas le titre de ‘cadre’.Des décisions d’expulsions qui n’ont jamais vu le jour, c'est-à-dire appliqué vu les affinités qui sont légions entre ces tierces personnes .Ici, on parle de vraies décisions d’expulsions dument émargées par l’autorité judiciaire, qui demeurent dans les casiers de l’oubli, et ce ,a l’heur ou nous mettons sous presse le présent article. Aucuns présidents d’assemblées populaire communale qui ont foulés l’assemblée populaire communale n’ont eu le courage d’appliquer cette décision de justice, et qui se trouve enfermé depuis plus de quatre années au ser vice du contentieux pour déloger certains indus occupants, qui n’ont plus le titre de’ cadres’. Pour madame veuf Bouhalfa, c’est une autre paire de manche, vu que c’est une femme et c’est facilement malléable à outrance. Deux poids, deux mesures dans 
Aussi, il est important de signaler que contrairement a d’autres élus locaux a qui on a notifiés une fin de fonction au sein de ces assemblées, plusieurs présidents d’assemblée populaire communale et autres élus qui sont vu condamné pour divers griefs par les tribunaux territorialement compétents a des peines coercitives ou faisant état a poursuites judicaires continuent a exercer le plus normalement du monde leurs fonctions a la tète des communes. A l’exemple de Mohammadia, Tighennif, Mascara, Gharrous, Ain Frass, etc... Encore des histoires dans la wilaya de Mascara des : ‘deux poids deux mesures’, c’est a dire en jugeant différemment une même chose, selon les personnes ,les circonstances et surtout les intérêts ou le tout demeure enveloppe entre les ‘lignes’.L’action de l’état dans le vide qui persiste est fondamentale au regard de son effet d’entrainement qui persiste dans la wilaya de Mascara sur les autres acteurs de la scéne politique et sociale. Ainsi, le combat contre le fléau de la gabegie et des passes droits passe par la mise en œuvre d’une législation approprié appliquer de manière égalitaire, juste entre les différents justiciables. La moralisation de la vie publique est un chantier permanent et globale, loin des salles de conférences et autres salons feutrés de l’administration, pour mettre en place un équilibre social sur des bases saines, eu égard a la multiplicité des domaines touchés par la corruption, la fraude et les irrégularités de plus en plus en vogue dans la wilaya de Mascara. A quand une véritable moralisation de la vie publique ? (Nous y reviendrons).


Manseur SI MOHAMED pour l'ODH Tizi-Ouzou

Repost 0
Published by Manseur Si Mohamed - dans Actualité
commenter cet article
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 23:49

Tizi Ouzou siège de la wilaya fermé par les manifestantsMascara (ODH Tizi-Ouzou):  APRÈS AVOIR FORÉ LE GAZ DE SCHISTE EN SECRET DANS L’AGGLOMÉRATION DE «SENAISSA» AU LIEU DIT «ARROUBA», SITUÉ SUR LA ROUTE NATIONALE DÉPENDANTE DE LA DAÏRA DE TIZI, DISTANTE D’ENVIRON UNE DIZAINE DE KILOMÈTRES DU CHEF-LIEU DE LA WILAYA ET CE, APRÈS PLUSIEURS MOIS D’ÉTUDES ET D’EXPLORATIONS PAR L’ENTREPRISE NATIONALE DE GÉOPHYSIQUE (ENAGEO), OÙ DES CONCESSIONS D’EXPLOITATIONS ONT ÉTÉ BORNÉES (DÉLIMITÉES). 


Vu le black-out persistant des responsables concernés par ces prospections des plus étranges qui se font en secret depuis presque une année, selon les informations qui restent à vérifier, font état de quatre puits de gaz de schiste exploitables qui ont été inventoriés au lieu dit «Arrouba».

Les jeunes chômeurs habitant près de la localité, ciblés par cette nouvelle concession du gaz de schiste, qui n’ont pas eu la chance d’être recruter par le bureau de main-d’œuvre, ou plutôt le bureau de wilaya de l’emploi, ont pointé du doigt ledit comptoir comme étant impartial dans la gestion du volet de recrutement, où paraît-il, des chérubins de responsable exerçant au niveau de la wilaya ont été recrutés sur le site pour une place au soleil. En effet, la protestation de ces jeunes chômeurs, une vingtaine au total, qui a eu lieu ce dimanche dans un premier temps sur le site en question, suivie d’une autre manifestation devant le siège de la wilaya ont dénoncé les responsables du bureau de main d’œuvre de tous les mots et les maux.

Les animateurs de cette «protesta» ont fait allusion au recrutement qui a été arrangé où pas moins de trente jeunes entres chauffeurs, agents de sécurité et manœuvres, pour la plupart des «sponsorisés», selon les dires des chômeurs rencontrés, ont été enrôlés. Au delà de ces impacts environnementaux, le gaz de schiste qui représente un véritable danger sur l’environnement et sur la santé humaine, demeure le dernier souci des responsables de la wilaya qui sont présentement en vacances à l’étranger. Pour les autres jeunes, on nous a fait savoir qu’ils n’étaient même pas au courant de ce mouvement de protestation. «Nous voulons un travail stable et bien rémunéré. L’impact sur l’environnement et ses aléas n’est pas notre corvée !», diront à l’unanimité ces jeunes, pour la plupart des universitaires.

Le gaz de schiste, vu le niveau qui flotte en l’air, fait tourner les têtes. Il y a dans ce pays des centaines, des milliers de gens qui se consument de désespoir, et aucun de nos responsables ne s’en soucie.Tout le monde s’en démarque.

 

Manseur Si Mohamed pour l'ODH Tizi-Ouzou

Repost 0
Published by Manseur Si Mohamed - dans Actualité
commenter cet article
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 17:19

mur palestineODH Tizi-Ouzou: La feuille de route du grand moyen orient (GMO) initié par les États-Unis est de nouveau entaché de sang des enfants de Gaza, exécuté a la lettre par l’état sioniste d’Israël dans une impunité totale.

 
Les États-Unis, ou plutôt ‘Oncle Sam’ n’a pas d’amis sauf celui de préserver exclusivement ses intérêts dans le monde arabe par tous les moyens y compris les plus dissuasives a l’exemple de l’Égypte et de la Jordanie, dont le pouvoir est fragilisé par tant de troubles et de subversions .

 
Pour les monarchies des pays du golf, qui eux, sont terrifiés de se voir déposséder de leur ‘Harems’ ne veulent plus entendre parler de la Palestine, et ce, malgré les atrocités des images sur les massacres et autres génocides qui sont perpétrés contre ces populations, ne semblent pas faire émouvoir nos émirs du golf et autres régimes tyranniques arabes. Pétrole oblige !
Le seul état allié, demeure par excellence l’entité sioniste d’Israël qui voit une énième fois le projet du grand moyen orient’ GMO’, initié avec la bénédiction de l’ancien président des USA Bush, une fois de plus entaché de sang via les largesses de Barak Obama et de la plénière ‘ Onusienne ’ de Ban Kii Moon, qui accusent le Hamas et les Palestiniens de terrorismes à l’ endroit d’Israël, comme toujours en pareilles circonstances.


Comme pour dire que le criminel revient toujours sur le lieu du crime, et ce, en référence au massacre qui a eu lieu le 18 avril 1996, dans le village de Qana situé au Liban sud dans la Caza de Tyr. Le 18 avril 1996, la communauté internationale et le pays frère le Liban en particulier n’oublieront jamais les images poignantes des hommes, femmes et enfants ’carbonisés’, lorsque l’artillerie israélienne a bombardé une base des’ nations unies’ au sud Liban. Une méthode israélienne qui perdure dans une impunité totale, ou a l’époque plus(100) d’une centaine de personnes (hommes, femmes et enfants) furent massacrés alors qu’ils fuyaient les bombardements aveugles, cherchant refuge dans une base Onusienne de Qana.


Le 20 Juillet 2006, soit dix ans après ce carnage digne des états voyou, l’armée israélienne bombarde le village de Qana situé au sud Liban faisant 51 morts, dont 22 enfants. Ce scenario des plus déficients qui se répète a chaque invasion des forces d’occupations sionistes soit au Liban ou a Gaza se focalise par des bombardements aveugles et intensifs sur des populations qui trouvent abri dans des bases et autres refuges de fortunes sous l’égide des nations-unies(ONU).


Pour rappel, le massacre de Qana qui a eu pour théâtre le 18 Avril 1996, ou 5000 civils libanais avaient trouvé refuge dans une base des nations unies(ONU), pour le maintien de la paix établie à Qana. Les refugiés étaient tous originaires des villages du sud Liban, tels que : Qana, Jabal El Boutoum, Sadekin, Rachkana, Haris et Qlaylé.


L’artillerie lourde israélienne a pris pour cible les régions se trouvant a proximité de la base ’Onusienne’ gérée par des Fidjiens.
Pour des raisons non encore élucidés, le ‘commandement Fidjiens’ entra en contact avec le chef des opérations militaires israéliennes, pour l’informer que la base abritait des femmes, enfants et personnes âgées. Aussitôt après ces informations fournies par le commandement ’Fidjiens’, les bombardements s’amplifient davantage sur le base qui abritait ces refugiés .Bon nombre de villageois se trouvaient alors, non pas dans abris souterrains mais dans des hangars. Cent deux(102) refugiés y compris des enfants trouvèrent la mort et cent(120) subirent de graves blessures. Les bombardements israéliens répétés à outrance contrez ces populations sans défense ont considérablement obstrué l’arrivée du secours libanais et internationale. L’opération militaire de l’entité sioniste ‘raisin de la colère’, digne des films américains qui a duré du 18 Avril 1996 au 26 Avril 1996, a fait cent soixante(164) morts martyres libanais et 351 blessés. 


D’après un rapport établi par le PNUD, pour le rapatriement des refugiés, plus de 3500 obus israéliens ont frappés les régions libanaises durant cette agression de grande envergure contre un petit pays, et qui a engendré des dégâts matériels considérables qui se chiffrent a des milliards de dollars.
Ainsi, l’histoire se répète a chaque fois au Liban, la soit disant opération anti terroriste est bien et bel une opération terroriste, annexé dans la pratique barbare dans la digne tradition des fondateurs de l’état sioniste d’Israël, de l’Irgoun et de leurs inspirateurs le fasciste Jabotinsky, celui qui crié sur les toits dans les années 30 : « L’Italie est a Mussolini, l’Allemagne est a Hitler et la Palestine est a nous ! » 


Le massacre de Qana qui a été couvert par les medias, où les photographes et les séquences télévisées de cette incroyable tuerie a ciel ouvert avec la complicité des dirigeants des grandes puissances étrangères (Etats-Unis, Grande Bretagne la France et le Canada)qui cautionnent a répétition l’état sioniste sont assez éloquentes en elles mêmes pour perpétuer de cette noire journée pour les générations future et du monde entier.
L’histoire, le temps et les événements ont démontrés que la guerre n’est pas la solution, que l’occupation engendre la resistance, et que les massacres ne font qu’aggraver les différents et ouvrent de nouvelles plaies dans cette région hautement sensible.


Le Liban et le peuple libanais ont maintenu une position unifiée vis-à-vis des agresseurs lors de cette ignoble agression israélienne. L’unité nationale l’emporta sur la désolation.


L’état sioniste tueur ‘d’enfants’ se trouva incapable de provoquer la’ scission’ qu’elle souhaitait au sein de la société libanaise avec la bénédiction de Bush et les autres pays entrainés dans la spirale meurtrière contre le Liban, où ‘ l’Oncle Sam’, qui voit sa deuxième feuille de route pour son ‘GMO’, c’est-à-dire le projet du nouveau grand moyen orient, une fois de plus taché de sang pour la sécurité de son protégé et allié ’ Israël’.


Les atrocités et agressions dont Israël via son protecteur les États- Unis, la Grande Bretagne y compris certains pays européens qui se sont rendus coupables envers le Liban de ‘crimes de guerre ’, sera-t-il un jour porté devant le tribunal pénal international pour juger les criminels de d’enfants ? Depuis ces massacres a répétition, tout porte à croire que c’est chose perdue d’avance vu le veto professé par les complices de l’état sioniste. Et que les crimes de guerre perpétrés par Ehud Olmert, Amir Peretz, Dan Halutz, Ariel Sharon, Benyamin Netanyahu y compris Tzipi Livni, l’ex ministre des affaires étrangères israéliennes exigent de la part des pays qui se respectent d’entamer une enquête internationale pour traduire devant la cour de justice internationale ces assassins de l’ordre qui ont pratiqués et qui pratiquent à l’heure actuel le terrorisme international.


Mais il n’en demeure pas moins capital que les massacres à répétitions de Qana soient gravés a jamais dans les annales de l’histoire de l’humanité. Aujourd’hui, alors que la région flambe a nouveaux entre les différents acteurs et l’agresseur israélien, nous nous demandons : « Si l’occupation et l’envahissement d’une partie du Liban ou de Gaza est la voie qui mène a la sécurité et a la sureté d’Israël ? Si les carnages contre des civils non armés composés d’enfants, de personnes âgées et de femmes représentent la solution aux problèmes posés ? Si la guerre est la voie qui mène a la paix globale et stable dans la région ? ».


Enfin, triste est cette question lorsqu’on sait que des régimes arabes et autres trônes royales qui entretiennent des relations directes ou indirectement avec l’état sioniste d’Israël, a l’exemple du royaume du Maroc, le Qatar et de l’Arabie Saoudite qui ferment les yeux sur ce qui se passe actuellement a Gaza comme crime contre l’humanité après plus de vingt jours de pilonnages intensifs, pour des raisons 
Ainsi, selon des sources palestiniennes plus de 2000 morts et environ 8000 blessés dont 4000 jugé très grave, ont été recensés par les différents observateurs qui sont sur place, ou les États-Unis relayé par le secrétaire général de l’ONU. En effet, John Kerry relayé par Ban Ki Moon, ont accusés le Hamas ou plutôt les Palestiniens d’aventuriers et de terroristes, tout en ordonnant la libération du sous lieutenant israélien Hadar Goldin le même refrain que les israéliens et leurs sbires ont collés aux résistants du Hezbollah au Liban. Voila, un exemple dans ce qui se passe comme crimes contre des populations Palestiniennes et libanaises ou la complaisance et l’indifférence des pays dictatoriales arabes envers des criminels de guerre, si on compare la terreur pratiquée par l’état voyou d’Israël dans la région.

 

Qui dans cette position celui qui pratique réellement le terrorisme international ?

 

Manseur Si Mohamed pour l'ODH Tizi-Ouzou

Repost 0
Published by Manseur Si Mohamed - dans Actualité
commenter cet article
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 16:14

 kidnapping 0

 

ODH Tizi-Ouzou: Plusieurs dizaines de citoyens ont répondu favorablement à l’appel lancé par le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) et ont observé un rassemblement, hier samedi 3 aout, à Alma N-Syla (ex-Michelet).


Après une minute de silence à la mémoire du jeune Fayçal Belkacemi disparu et retrouvé hier matin mort dans un puis à Bouira, les participants ont pris la parole pour dénoncer cette recrudescence de l’insécurité et des kidnappings en Kabylie.

 

Madjid

 

 

 

Repost 0
Published by Madjid - dans Actualité
commenter cet article
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 03:19

ODH Tizi-Ouzou: Des malades de sclérose en plaque ont observé un sit-in devant le sanatorium Tizi-Ouzou ce lundi, 21 juillet, a-t-on constaté sur place.

 

Ces patients ont mené cette action afin de demander un médicament (Rubif) qui n'est po disponible actuellement à l'hôpital de Tizi-Ouzou et cela depuis plus d'un mois. Sachant que ce médicament est plus que nécessaire pour les malades et revient très chère pour les patients de le procurer avec leur propre argent. Une seule boite de piqures nécessaire pour un mois coute  (766,49 €).

 

 

Aomar

Repost 0
Published by ODH Tizi-Ouzou - dans Actualité
commenter cet article
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 21:49

kidnapping 0ODH Tizi-Ouzou : Un homme a été enlevé ce lundi 14 juillet dans la région de Béni Zmenzer, à une quinzaine de kilomètres au sud de la ville de Tizi-Ouzou, indique le journal électronique TSA.

La victime, G. A âgé de 70 ans, retraité de France, a quitté son domicile dans la matinée comme à son habitude et depuis sa famille et ses proches sont sans nouvelles de lui, précise la même source.

La piste de l’enlèvement n’a pas tardé à être confirmée par la famille de la victime mais aucune information n’a été fournie sur les conditions de cet enlèvement, ajoute TSA.

 

Madjid

 

 

 

Repost 0
Published by Madjid - dans Actualité
commenter cet article
12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 13:16

couffins-de-ramadhan.jpg

Distribution du couffin de ramdhan à Tiaret, Photo: DR

 

‘Le 1er vice président APC et un élu APW auditionné par la police judiciaire !’

 
ODH Tizi-Ouzou: C’est suite a une plainte dument déposé auprès des services de sécurité via le vice président chargé du social de l’assemblée populaire communale de la ville des oranges, que les éléments de la police judiciaire de la sureté de la daïra de Mohammadia, distante d’une cinquantaine de kilomètres du chef lieu de la wilaya ont procédés a une perquisition au sein d’un garage ,ou ils ont découvert quelques 600 colis alimentaires destinés normalement aux plus démunis.

 
Le garage ou a été opéré la perquisition appartient a un individu dont le fiston occupant l’assemblée populaire de wilaya de Mascara(APW), comme membre, et parait-il, vaquant sous la bannière du parti ‘MPA’, de Amara Benyounes. Son complice, de surcroit le premier vice président de l’assemblée populaire communale de Mohammadia, a assumé les fonctions de président de l’Apc par intérim au cours de cette transaction frauduleuse entre les deux compères, sans éveiller les soupçons du premier magistrat de la ville, qui était en congé de maladie. Simple coïncidence ou acte prémédité ?


La perquisition qui a eu lieu ce mercredi après midi dans la daïra de Mohammadia, à démontré sa véritable destination et que le couffin de ramadhan dans la wilaya de Mascara est devenue une véritable honte, que les autorités demeurent sclérosés devant ces bévues a répétitions.


L’affaire du couffin de ramadhan cuvée 2013 de la commune de Mascara, Tighennif, Ain Frass, ect … a vu deux poids deux mesures concernant les prises de décisions du premier magistrat de la wilaya qui ont été peu ou proues patentes concernant les sanctions affairées sur des voleurs avérés du couffin de ramadhan.


Pour conclure, le montant global des 600 colis retrouvés dissimulées au sein du garage en question, a été estimée à 1 ,8 Milliards de centimes. 
Les présumés inculpes dans cette affaire de vol caractérisé seront présentés devant le magistrat prés du tribunal de Mohammadia pour être entendus dans le cadre de cette enquête.


De Mascara, Manseur Si Mohamed pour l'ODH Tizi-Ouzou

Repost 0
Published by Manseur Si Mohamed - dans Actualité
commenter cet article

Recherche