Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 17:36
Alger le 28/05/2013
 
Cher Mustapha,

 
J’espère que tu m’entends et reçois chaque déclaration qui t’est destinée, car
moi je reçois tous tes messages durant mon sommeil ou par pensée
 
Mustapha,
Avant je ne connaissais pas la signification d’une disparition forcée, droit de
l’homme, l’ONU, Revendication Pacifique et militantisme… tout cela je l’ai
appris après ta disparition. Mustapha, le 28 Mai 1998 tout a chamboulé dans
ma vie je ne peux admettre ta disparition

Mustapha,
Je ne peux t’oublier tu nous as marqué par ta gentillesse, ta simplicité et ton
caractère. Tu fais partis de nous malgré la distance on n’a jamais cessé de
garder espoir qu’un jour on te reverra saint devant nous à chaque pas que je
fais en te cherchant je trouve des militants qui soutiennent notre cause, à
mes côtés me tenant la main et me donnant du courage pour avancer plus.

Mustapha,
Toi qui ne peux faire du mal, soit sur que malgré ton absence qui est forcée
celle-ci reste le plus lourd des châtiments qu’on a sur nos cœurs, cependant
on essaye de tenir le coup, mon frère notre destin est entre les mains de
dieu.

Mustapha,
Je ne peux oublier les recommandations de notre père en 1989, quand il m’a
demandé de prendre soin de vous. Depuis ta disparition en 1998, je pleure
chaque instant pour cette absence qui nous a bouleversés, en voyant notre
mère qui est fatiguée par cette souffrance qui lui déchire l’âme. Frère, je te
donne ma parole de continuer ce combat jusqu’à ma mort

Mustapha,
Malgré les efforts du pouvoir pour nous faire taire par la torture physique et
morale et les insultes, en essayant d’acheter notre silence je leur dirai
toujours « que notre cause continuera car mes ancêtres n’ont jamais vendu
leur dignité car celle-ci ne se mesure pas »

Mustapha,
J’espère que ces mots écrits par un frère et les larmes d’une mère te soient
bien transmis car tout le monde t’attend avec impatience
« Toutes les familles attendent leurs enfants, et l’Algérie pleure chaque
seconde pour la vérité du sort de ses enfants »


Hacene FERHATI,
Ton frère militant des droits de l’Homme pour toutes les causes justes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Hacene Ferhati - dans Communiqués
commenter cet article

commentaires

Recherche