Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 16:18

Une journée de grève ponctuée d’un sit-in, ce matin, devant le siège de la wilaya de Tizi Ouzou ont été observés aujourd’hui par les travailleurs de l’inter caisse de la sécurité sociale, affiliée à l’UGTA, regroupant la Cnas, la Casnos, la Cnr, la Cnac et le Fnpos.

La grève largement suivie a paralysé  tous les services des cinq caisses relevant de ce secteur. A travers cette première action de protestation, les 1025 travailleurs de la sécurité sociale entendent interpeller leur tutelle sur leurs conditions socioprofessionnelles.

Outre la régularisation de date d’effet du point indiciaire à compter de janvier 2008 à 2010, à l’instar des autres organismes, et la régularisation  du point indiciaire actuel à 45, à compter de janvier 2012, date du relèvement du SNMG , la coordination syndicale des cinq caisses réclame  l’installation, dans l’immédiat, de la fédération nationale des travailleurs de la sécurité sociale (FNTSS) , car,  selon eux, « la commission installée à cet effet semble oublier la cause de son existence .» 

Sur un autre volet, les syndicalistes exigent la confirmation du personnel contractuel, la décentralisation des œuvres sociales, l’avancement de deux catégories aux travailleurs partants en retraite ainsi que l’élargissement d’octroi des prêts véhicules aux fonctionnaires. Dans une déclaration remise  à la presse, les syndicalistes des cinq caisses qui se sont constitués en coordination «relèvent  avec regret l’ostracisme dont sont victimes les travailleurs de la sécurité sociale et ce, à travers les récentes revalorisations du point indiciaire, et l’application de date d’effet qu’a connu ce secteur marginalisé de la généralisation des rappels de 2008 ».

Dans le même document, il est souligné :  « De plus, il ressort  un relèvement insignifiant des salaires, ne répandant nullement au pouvoir d’achat, et ce, en l’absence d’un représentant de dimension nationale, en l’occurrence, la FNTSS, qui n’arrive pas à voir le jour malgré l’installation d’une commission nationale provisoire de préparation de congrès installée depuis 2007 à ce jour et qui au lieu de s’occuper de sa tache qui lui a été confiée, elle s’est substituée en partenaire social et négocie des protocoles d’accord ségrégationnistes au gré de leur désir et leur convenance, et gère même le fond des œuvres sociales ».   

Ahcène Tahraoui, in ElWatan du 12.06.2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Paix et Justice - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Recherche