Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 17:54

logo oadl

 

Communiqué de l’Observatoire Amazigh des Droits et Libertés

Soutien aux amazighs de Tamazgha centrale                                            

 Rabat le 20 Avril 2014 

 

C'est avec une grande inquiétude et une immense colère que nous suivons les graves évènements qui se sont produits dernièrement en Algérie, qui ont abouti à une dizaine de morts et des centaines de blessés à Ghardaïa depuis plus de cinq mois puis des centaines de blessés et des emprisonnements en Kabylie lors des marches organisées à l’occasion de la commémoration du 34e anniversaire du Printemps amazigh. Encore une fois, le pouvoir algérien dans un contexte d’élections frauduleuses,  a choisi de réprimer dans le sang des citoyens innocents porteurs de revendications légitimes à savoir la reconnaissance de leur identité amazighe et une justice sociale garantissant leur dignité de citoyen.

En tant qu'amazighs du Maroc, partageant avec nos sœurs et frères amazighs de Ghardaïa, de Kabylie et de Chaouïa et des autres régions, l’identité amazighe, l'Histoire, la Civilisation, la langue et les valeurs ancestrales, nous sommes attentifs et très préoccupés par la situation des amazighs en Algérie.

De ce fait, l’observatoire amazigh des droits et libertés déclare ce qui suit :

  • Nous dénonçons la sauvagerie avec laquelle le pouvoir algérien a réprimé et continue de réprimer les populations amazighes, ce qui ne laisse point de doute quant à son caractère profondément répressif depuis des décennies.
  • Nous partageons la douleur des familles des victimes tombés sous les armes de bandes à la solde du pouvoir à Ghardaîa et dénonçons le laxisme complice du régime qui piétine sans scrupule l’intégrité citoyenne de la population ;
  • Nous dénonçons fortement les méthodes de répression violente à l'égard de nos frères amazighs de Kabylie lors de la marche commémorant le 34ème anniversaire du 20 Avril 2014 et la violence brutale des policiers s’acharnant sur les manifestants et emprisonnant quelques uns d’entre eux ;
  • Nous réaffirmons que la reconnaissance officielle de l'identité et de la langue amazighes dans la constitution mais aussi dans la pratique institutionnelle quotidienne, ainsi que le respect des libertés démocratiques sont des fondements incontournables pour la construction d’une véritable société démocratique en Afrique du nord, berceau de notre grande civilisation.
  • Le mouvement amazighe marocain a toujours apporté de tous temps, son soutien aux imazighen d'Algérie victimes d’un véritable génocide de la part d'un pouvoir raciste ; soutien traduit par des marches régulières du 20 avril, par des communiqués et par des lettres interpellant le pouvoir algérien et les instances européennes et internationales, ces dernières encore indifférentes ou complices jusqu’à présent de cette violence d’Etat.

Nous continuerons à nous engager auprès de nos frères amazighs d’Algérie auxquels nous apportons notre soutien indéfectible, mais aussi auprès des amazighs de toute l’Afrique du nord et du Sahel dans la lutte pour l’instauration de véritables états démocratiques et modernes dans nos régions. Nous appelons et encourageons tous les amazighs de Tamazgha à nouer des liens plus étroits pour faire aboutir notre combat commun pour nos droits et pour notre dignité.

 

Meryam Demnati pour l'Observatoire Amazigh des Droits et Libertés

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ODH Tizi-Ouzou - dans Communiqués
commenter cet article

commentaires

Recherche