Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 22:22

oadh

 

Depuis le 04 Juillet 2012, date de la création de l’Observatoire Algérien des Droits de l’Homme (OADH) et l’adoption de son principe basé sur le travail de proximité sur le terrain ; Il a été convenu que les décisions seront prises par voie de consensus. Une nouvelle dynamique a été envisagée. Un bureau provisoire a été élu et Mr Meziane ABANE désigné responsable jusqu’à l’élection d’un bureau exécutif de l’organisation.

Nos militants qui sont pour la majorité issus du terrain, ont sillonné l’Algérie pour répondre favorablement à l’appel des citoyens et faire du mieux qu’ils peuvent pour les aider. Ils ont soutenu et se sont solidarisés avec les syndicalistes, les chômeurs et les militants qui ont subi des injustices en Algérie. Ils ont toujours été présents au coté de ceux qui luttent pour leurs droits et leur dignité ; y compris dans la rue.


Notre espoir était grand et l’est toujours car nous sommes tous jeunes animés d’engagement et de sentiments d’universalité et ce, malgré le coup de push orchestré par une personne contre les membres du bureau après juste un mois de l’élection d’un bureau exécutif composé de 10 personnes, le samedi 29 décembre 2012. Ce coup a été préparé et conduit par Yahia Bounouar qui a utilisé l’anathème et la vulgarité comme mode d’expression et le totalitarisme comme moyen pour aboutir à ses fins. Une méthode utilisée par certains cercles habitués aux mauvaises pratiques politiques.
Yahia Bounouar, soit disant président de l’OADH, exclut quatre membres anti-démocratiquement et sans que cela ne soit débattu au niveau du bureau de notre organisation. Il s’est accaparé du site de l’OADH que lui-même a créé pour n’écrire que ce qui lui semble bon. L’aveuglement et la mauvaise fois, l’ont même mené à récupérer la page facebook et le logo que nos membres ont confectionné. Ce fait indigne ; antidémocratique ; et non statutaire pour des considérations occultes.

 

De ce fait, l’OADH et ses membres militants s’indignent et refusent toute atteinte à la démocratie et aux droits de l’Homme  et dénoncent par le billet de ce communiqué, le comportement irresponsable et anti-démocratique de Yahia Bounouar.

À la fin de la réunion tenue le mardi 27 Janvier 2013, les membres de l’OADH se sont accordés sur les points suivants qui prennent effet à compter de la date de publication du présent communiqué :

1. La dissolution du bureau exécutif de l’OADH
2. Yahia Bounouar est déchu du poste de président.
3. L’organisation d’une réunion dans les jours à venir pour la structuration et l’adoption du statut et du règlement intérieur del’organisation.

Aussi, les membres rappellent que l’ancien site de l’OADH (www.oadh.org) ainsi que la page facebook ne représentent plus l’organisation. Un nouveau site et une nouvelle page facebook seront créés pour cet objectif et seront communiqués prochainement.

Les signataires:

Nassima Guettal
Meziane ABANE
Rahmoune Mohand Ameziane
Lias Abbas
Bilal Limam
Farida Bouchenaf
Azzedine Yahiaoui
Hani Mouhoub
Lila Boucenaf
Amar Chacha
Nassim Semaoune

Partager cet article

Repost 0
Published by ODH Tizi-Ouzou - dans Communiqués
commenter cet article

commentaires

Recherche