Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 23:34

MJIC

 

Communiqué de presse :

 

L’immunité à vie aux responsables de la crise : Le régime et son alibi de toujours ; l’ex-FIS !

 

 

Le tribunal de Bab El Oued s’est déclaré, mardi 25 septembre, incompétent pour juger l’affaire des quatre militants dont Abdou BENDJOUDI, Yacine ZAID, et Lakhdar BOUZINI et Othmane Aouameur, poursuivis pour incitation à attroupement non armé,

Le MJIC considère ce procès politique comme injuste, de ce fait, il exige l’annulation immédiate de toutes les accusations à l’encontre des activistes politiques, syndicalistes et des droits de l’Homme.

 

Par ailleurs, et suite au petit incident provoqué par la présence au sit-in d’un ex-dirigent de l’Armée Islamique du Salut (AIS) affiliée au Front Islamique du Salut (FIS), le MJIC considère cet acte comme une insulte à la lutte pour la démocratie, les droits de l’Homme et tous les martyrs de l’Algérie libre et démocratique.

 

Le MJIC accuse le régime d’être derrière cette tentative de parasitage de la lutte socio-économique et politique qui prend de l’ampleur...Le régime serait-il en train de se servir de ce qui reste de l’ex-FIS pour parasiter, voire noyauter la classe militante et de casser toute initiative de changement radical ? Pourquoi veut-il agiter l’épouvantail intégriste et de nous obliger à accepter sa logique bipolaire (Régime-Intégrisme) ?

 

Le MJIC, réaffirme son principe de double rupture totale avec le régime en place d’un côté et l’intégrisme islamiste représenté par des ex-dirigeants de l’ex-FIS reconvertis –pour certains- en défenseurs des droits de l’Homme et de la démocratie. Cette démocratie ayant été considérée par cet ex-parti comme étant impie et non compatible avec les aspirations du peuple algérien !

 

Le MJIC considère que ce genre de pratiques est le résultat du pseudo projet de réconciliation nationale imposé par certains généraux pour consacrer l’immunité à vie aux responsables de la crise : le régime et son alibi de toujours ; l’ex-FIS !

 

Le MJIC appelle toutes les forces vives de la nation, associations, syndicats, partis politiques... à exprimer un rejet clair et radical de ce projet imposé et qui consacre l’injustice et l’impunité totale à tous les acteurs de la crise sécuritaire infligée aux algériens.

 

 

Gloire à notre peuple,

Gloire à sa jeunesse,

Il n’y a que la lutte qui paye

 

Le Bureau National

Le 27 Septembre 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Madjid - dans Communiqués
commenter cet article

commentaires

Recherche