Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 16:26

‘De lourdes peines de prison pour deux chômeurs !’


ODH Tizi-Ouzou:Ghermoul Hadj un jeune chômeur originaire de la daïra de Tizi, distante d’environ une dizaine de kilomètres du chef lieu de la wilaya, qui a été présenté devant le magistrat instructeur la semaine passée, précisément le lundi dernier, pour avoir parait-il, répondre des griefs d’outrages et violences a fonctionnaires et institutions de l’état, et destruction de registres de l’autorité publique.
Dans cette affaire embrouillée, le chef de daïra de Tizi, a parait-il, usé de sa position dominante pour entortiller le jeune chômeur Ghermoul Hadj qui était accompagné de son cousin Smain, et ce, le lundi dernier un jour de réception des citoyens dans le cadre de la pseudo-médiation pour régler les problèmes des populations. De la poudre aux yeux !


Selon le procès-verbal, et dont le chef de la daïra de Tizi détiendrait les faits survenus, parait-il, le lundi dernier, le magistrat instructeur près du tribunal de Mascara, aurait notifié aux deux jeunes chômeurs leur mise en détention préventive, et ce, en attendant leur comparution devant la justice, qui a été arrêté pour ce mardi 11.


Poursuivis conformément, et suivant aux articles 144 et 409 du code pénal en vigueur qui ont été agités au cours de l’audience de ce mardi 11 au niveau du tribunal du chef lieu, a vu Maitre Debbouze Salah président de la ‘LADDH’, qui a pris la défense de Gharmoul Hadj tout au long d’un procès ou la plaidoirie de la partie plaignante a été peu ou proue convaincante, et ce, vu les contradictions dans le fond et la forme des accusations contre les deux chômeurs. 


A l’extérieur du tribunal, un sit-in initié par la ligue algérienne des droits de l’homme (aile Benissad) et (aile Salah Dabbouze) ou était présent le coordinateur de la commission national des droits des chômeurs, Mr Khencha Belkacem, et dont la présence des membres influents du mouvement, en l’occurrence Tarek Maamar et Hassan Bouras de la ‘LADDH’, ne sont pas passés inaperçus au cours de cette manifestation pacifique. Des slogans anti-pouvoir, y compris des pancartes ont été brandis devant le tribunal du chef lieu sur lesquels on pouvait lire ‘Libérez Ghermoul et extrader Chakib’’,’Justice indépendante ’ et dont le site a a été complètement bouclés par les forces de sécurité, ou aucun incident n’a été enregistré au cours et après le sit-in. Les manifestants, au nombre d’une vingtaine de représentants de défense des droits des chômeurs venus des wilayas de Mascara, Alger, Saida,Relizane,Bayadh,Ouargla,Blida et Lagh ouat se sont regroupés devant le tribunal pour dénoncer le caractère illégale de cette cabale contre des chômeurs qui ont osé réclamé un travail . 


C’est vers14h30 que le verdict est tombé tel un couperet, ou Gharmoul Hadj, coordinateur régional de la défense des droits des chômeurs a été condamné a trois(03)mois de prison ferme assortie d’une amende de 20.000 dinars , Ghermoul Smain six (06)mois de prison ferme assortie d’une amende 20.000 dinars. En plus de cette forte condamnation, ils devront tous deux payé en solidarité une amende qui a été fixé de l’ordre de 100.000 dinars algériens et dont les deux chômeurs devront passés a la caisse.


Manseur si Mohamed pour l'ODH Tizi-Ouzou

Partager cet article

Repost 0
Published by ODH Tizi-Ouzou
commenter cet article

commentaires

Recherche