Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 17:35

« Les femmes au premier rang ! »

 

ODH Tizi-Ouzou: La fin tragique du ‘Drag’ de la wilaya de Mascara, Mr Drissi Abdelkrim, qui rappelons-le, durant l’après midi du lundi 22, s’est tiré une balle dans la bouche au sein de son bureau sise au sein du siège de la wilaya, a vu ce mardi matin les couloirs de l’administration vidé de sa substance humaine. Les fonctionnaires de la wilaya, pour la plupart des femmes ‘courage’, sont sorties de leur gong pour crier a leur manière la hogra et l’injustice dont ils se disent être victime de la part du premier responsable de la wilaya, en l’occurrence le wali de la wilaya, Mr Ould Salah Zitouni. L’enceinte du siège de la wilaya était à son comble au cours de cette matinée très particulière, ou la protesta était a son comble via des fonctionnaires des deux sexes, pour la plupart de la gente féminine qui ont scandés des slogans hostiles sur la personne du wali ou les termes suivants ont été cadencés tout au long de ce sit in , du style : ‘Wali Assass in’, ‘Wali Dégage’, ou le tout était écrit et enveloppé dans des écriteaux de fortune arrangées durant cette démonstration des plus impensables. Les services de sécurité tous corps confondus qui étaient présent en force pendant et après la ‘Protesta’, qui a eu lieu au devant le siège de la direction de l’administration générale ’Drag’, sont restés a carreaux pour ne pas envenimer davantage une situation des plus explosifs qui régnait dans l’air. Au carrée des femmes, des cris, pleurs, sanglots fusent de partout, dans l’autre coté de la barrière, quelques fonctionnaires courage déterminé a ne pas baisse les bras devant tant ’d’injustices’ et autres ‘dénigrements ‘ colportés par une toile d’araignée d’un entourage d’un wali pas comme les autres. Les contestataires, qui ont voulu par la suite marché vers le cabinet du wali, seront stoppé par un cordon sécuritaire ou gradé de la police, a usé de tous les subterfuges pour ramener a la raison les rebelles. Ces derniers, se sont par la suite diverger vers le siège de l’assemblée populaire de la wilaya (APW), sise a l’intérieur du siège de la wilaya ,ou cette auguste assemblée sera traité par les révoltés de tous les noms via une série d’étiquettes et autres quolibets dont on se refuse a en faire un thème de propagande. Dans tous les cas, les élus de l’assemblée populaire de la wilaya, qui ont été hués par les fonctionnaires au cours de cette journée du mardi 23, ont eu leur part de la flatterie de l’opprobre. Tous ont été précisés, sur la manière ou sont rivés les yeux des pseudo-élus qui ont signés de leurs sceaux le système rentier via la corruption et les coups bas grâce à une administration complice. Le plus pénible, a été d’entendre des slogans ou des élus ont été taxés de fils de harki, qui se sont partagé le gâteau et la cerise, et par conséquent ont séque stré l’assemblée populaire de wilaya. Des députés narcotrafiquants qui se sont refait une nouvelle virginité, ont été aussi du menu de cette controverse des plus ahurissantes. On peut dire que la terrible mort du ‘Drag’ a fait en sorte de dévoiler beaucoup d’affaires des plus exécrables qui ont ternis l’image de marque de la wilaya, plutôt une wilaya pilote ou des commis de l’état viennent se défouler a outrance pour en faire un terrain d’expérimentation des plus viles. Les spécimens ne manquent pas à ce sujet honteux que la wilaya de Mascara a vu des walis un peu ‘zinzin’ casser la bonne gouvernance grâce a la complicité de pseudos mouvements associatifs et autres sobriquets notables composés d’indus interlocuteurs provocants .


Notons, que le’Snappap’, qui était en force, a l’exemple du bureau de la section syndical des impôts, de l’administration locale, l’agriculture, la Das, ect …se sont structurés pour venir en renfort aux fonctionnaires rebelles. Des bus affrétés par des fonctionnaires de la wilaya prendront départ de la wilaya de Mascara vers Saida, et ce, pour assister a l’enterrement du défunt dans sa dernière demeure. 


Pour rappel, et selon les informations qui ont circulés au cours de cette malheureuse affaire ,que le suicide du directeur de l’administration et de la réglementation générale de la wilaya de Mascara, a eu lieu au cours de la tenue de la première assemblée de l’Apw, ou des pseudos élus et autres députés de la ‘Chekara ‘, qui sont passés maitre dans le blanchiment de l’argent sale, ont tenu des accusations gratuites au cours de cette séance des plus dégelasses a l’encontre d’un ‘Drag’ des plus ‘propres’.C’est l’avis, d’ailleurs de l’ensemble des fonctionnaires de cette direction. A l’unanimité, le défunt Driss Abdelkrim a été hissé en haut de la liste des incompris du système moribond, symbole de la hogra et la corruption généralisée qui sévit à tous les niveaux dans la wilaya de Mascara.


Enfin, une plate de revendication dont la rédaction de la ‘Nouvelle République’, du bureau régionale de la wilaya de Mascara a été destinataire d’une copie, émargée par une centaine de fonctionnaires des différents services, ou les rédacteurs du communiqué demandent en quatre articles, le départ pure et simple du wali, l’ouverture d’une enquête sur les causes exactes du suicide du ‘Drag’, sur la disparition de la lettre qu’aurait laissé le défunt avant son suicide par des mains occultes, et l’envoi d’une commission d’enquête présidentiel sur les lieux et non pas du ministères de l’intérieure ,et ce pour des raisons bien précises. Nous tenons à signaler que les fonctionnaires de la wilaya, qui tenaient t un sit- in, en s’en prenant avec des slogans hostiles, alors que celui-ci conversait avec certaine presse. Comme a son accoutumée, le wali de la wilaya de Mascara, a répondu a la sollicitation d’une certaine presse de ser vice pour revenir sur l’affaire du suicide du malheureux ‘Drag’. Pour conclure, qu’on ce qui nous concerne, c’est-à-dire ‘La Nouvelle République’ nous ne sommes sous tutelle de personne, ni autre association budgétivore a la solde de la wilaya. A bon entendeur t salut !

 

De Mascara, Manseur Si Mohamed pour l'ODH Tizi-Ouzou 

Partager cet article

Repost 0
Published by Manseur Si Mohamed - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Recherche