Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 11:58

ODH Tizi-Ouzou: Les services de la police judiciaire de la sureté de wilaya de Mascara, ont mis fins aux agissements d’un réseau spécialisé dans les avortements, ou une d’une dizaine d’individus ont été auditionnées par les enquêteurs.

 
Un gynécologue (D.H), un technicien supérieur de la santé exerçant a l’hôpital du chef lieu (L.H), et une pharmacienne (A.F).


Le démantèlement de ce réseau est parti d’une information en datAe du mois de décembre 2013 faisant état d’un sujet d’avortement pratiqué sur une femme ou les limiers de la police judiciaire de la sureté de wilaya, apres des investigations approfondis ont interpellés une femme âgée de 39 ans et répondant aux initiales(B.K).Au cours de son audition par les éléments de la police judicaire de la sureté de wilaya, la bonne dame en question, avouera effectivement avoir subi l’opération, et ce, grâce au gynécologue élisant profession au chef lieu de la wilaya. Dans le même contexte, selon le communiqué transmis a notre rédaction émanant de la cellule de communication de la sureté de wilaya, il s’avère qu’une pharmacienne (A.F) âgée de 35 ans, se trouve parmi le lot des personnes présumés inculpés dans cette affaire. 


A cet effet, les enquêteurs ont au cours de cette recherche que l’opération d’avortement, si ce ne n’est plus, a eu lieu au domicile du technicien de la santé(L.H), non loin du cabinet médical du gynécologue.
Il est important de souligner, que les trois mis en cause ont contestés les faits au cours de leurs auditions par les services de sécurité, où ces derniers ont complètement balayés d’un revers de la main les griefs portés contre eux.


Nonobstant les faits, un autre tuyau sera filé par les enquêteurs et qui finira par s’orienter vers un médecin(F.M) élisant profession au niveau de la daïra de Zahana et dont une deuxième autre cliente des trois présumés accusés a souligné avoir accosté ce dernier sur enchère du gynécologue a vu la cette nouvelle proie rebroussé chemin, et ce, vu le prix exorbitant du comprimé Syco-Tec, medicament destiné a l’avortement.


Une troisième cliente a été aussi identifiée par les éléments de la police judiciaire ou elle a été opérée illégalement de la même manière par les mêmes individus.
Présenté ce mardi 28 vers 15H00, devant le procureur de la république près du tribunal du chef lieu de la wilaya, le médecin gynécologue(D.H), le technicien de la santé(L.H), la dénommée ’B.K’, et deux autres présumés complices, en l’ occurrence ’M.O’ et ‘A.M’ ont été placés sous mandat de dépôt. Cinq(05) autres individus ont été placés sous contrôle judiciaire dont trois(03) personnes ont bénéficié de la liberté provisoire en attendant leur comparution devant la justice, pour les délits constitution d’association de malfaiteurs et d’avortements.

 

De Mascara, Manseur SI MOHAMED

Partager cet article

Repost 0
Published by Manseur Si Mohamed - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Recherche