Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 19:05

armee.jpg

 

Les anciens rappelés de l’ANP comptent investir la capitale, demain, pour manifester leur colère suite au silence des pouvoirs publics qui demeurent toujours sourds à leurs doléances.

«Nous allons organiser une marche nationale, le 15 octobre, pour exiger, encore une fois, la satisfaction de notre plateforme de revendications», clame Ali Babassi, chargé de communication de la Coordination nationale des anciens rappelés du service national, qui précise également que la marche de demain aura comme itinéraire la ville de Draâ Ben Khedda, à 7 km à l’ouest de Tizi Ouzou, jusqu’à la capitale. «Nous allons accueillir les anciens rappelés de l’ANP, qui viendront de toutes les wilayas du pays, pour mener ensemble, à pied, cette action jusqu’à Alger. Nous allons partir jusqu’à la présidence de la République pour observer un sit-in. Cette fois-ci, nous n’allons pas nous taire. Nous ne demandons pas l’impossible. Nous réclamons seulement nos droits légitimes.

Quand ils avaient besoin de nous, ils nous ont rappelés, mais maintenant personne ne pense à notre sort en dépit des actions de protestation organisées. C’est de l’injustice», ajoute notre interlocuteur. Ainsi les anciens rappelés de l’ANP, par cette démonstration de force, veulent se faire entendre et réclamer, haut et fort, la satisfaction de leurs doléances. «Nous demandons une reconnaissance officielle de la part de l’Etat pour le travail que nous avons fait pour le pays dans les moments très difficiles. Nous exigeons une pension mensuelle et des indemnisations.

Il y a des anciens rappelés de l’ANP qui gardent toujours des séquelles des années du terrorisme, mais ils sont actuellement oubliés par les pouvoirs publics. C’est malheureux ! Quand il s’agissait de libérer le pays du terrorisme, nous l’avons fait avec beaucoup de courage. Aujourd’hui, l’Etat doit penser à notre sort. Nous n’avons reçu aucune réponse concernant notre plateforme de revendications déposée sur le bureau du Premier ministre. Nous avons également demandé audience, mais sans résultat pour l’instant», ont déclaré deux membres de la même coordination.

Par ailleurs, il est utile de rappeler que les revendications principales des anciens rappelés de l’ANP sont relatives à l’intégration des années de service national dans le calcul de la pension de retraite, l’octroi d’une allocation mensuelle, la prise en charge sanitaire et la priorité dans l’accès à l’emploi et au logement. Le 24 septembre dernier, les anciens rappelés du service national avaient organisé un rassemblement devant le siège du secteur militaire, suivi d’une imposante marche dans la ville de Tizi Ouzou. Cette manifestation de rue avait regroupé des centaines de personnes venues des différentes communes de la wilaya. Demain, les protestataires veulent revenir à la charge pour réitérer l’exigence de la satisfaction de leurs doléances. Ainsi, après des actions au niveau local, ils investiront la capitale.  

 

In El Watan, le 14.10.12 | 10h00

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Madjid - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Recherche