Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 16:44

C’est un coup dur pour Al‑Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) en Kabylie. Le terroriste abattu vendredi dans une embuscade de l'ANP à Yakourène, à une cinquantaine de kilomètres à l'est de Tizi Ouzou, est l'émir Bekkai Boualem, alias Khaled El Mig. Selon nos informations, il a été identifié ce dimanche 14 octobre par des membres de sa famille à la morgue d'Azazga.

 

Il s'agit d'un des plus anciens terroristes recherchés par les services de sécurité sur le territoire national. Selon nos sources, il a rejoint les maquis du GIA dès le début des actions terroristes dans les années 1990, alors qu'il n'avait que 16 ans. Originaire de l'est de Boumerdès et abattu vendredi à l’âge de 35 ans, Bekkai Boualem avait rejoint en 2008 les maquis de Kabylie où il avait succédé à Sofiane El Fassila, qui venait d'être abattu en compagnie de deux autres terroristes par les forces de l'ANP dans une embuscade. 

 

Depuis 2010, il était l’émir de la zone d'Akfadou où il a planifié l'assassinat du maire de Timezrit. Selon les mêmes sources, il aurait aussi participé aux côtés du chef d'Aqmi, Abdelmalek Droukdel, à l'attaque ayant coûté la vie à pas moins de 17 militaires à la sortie d'Azazga, le 15 avril 2011. Considéré comme l'un des hommes de confiance de Droukdel, Bekkai Boualem avait été nommé récemment chargé des affaires extérieures d'Aqmi. 

 

In TSA, 14/10/2012 à 13:55

Partager cet article

Repost 0
Published by Admin - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Recherche