Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 15:46


Plus de dix ans après les évènements du Printemps noir, le retour de la gendarmerie en Kabylie s’effectue dans des conditions difficiles. Depuis quelques semaines, les actions de protestation contre l'implantation de nouvelles structures de la gendarmerie nationale se multiplient dans la wilaya de Tizi Ouzou.

 

Après ceux d’Aït Yahia Moussa, d’Iferhounène et de Mizrana, c’est au tour des habitants de la localité de Tadmait, à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de la ville de Tizi Ouzou, de sortir dans la rue pour s'opposer au projet de réalisation d'une école de gendarmerie dans leur localité. 

 
Pour exprimer leur opposition à ce projet, ils ont procédé ce dimanche 23 septembre à la fermeture de la RN 12, un important axe autoroutier qui relie Tizi Ouzou à Alger. Pour les habitants, l’école de gendarmerie n’est pas une priorité. Selon eux, beaucoup d’autres infrastructures fondamentales n’ont pas été réalisées. Plusieurs projets devaient être lancés en priorité mais l'État a préféré commencer par une infrastructure de gendarmerie, déplorent-ils. 
TSA

Partager cet article

Repost 0
Published by ODH Tizi-Ouzou - dans Alerte
commenter cet article

commentaires

Recherche