Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 17:44
Dans mon précédent article sur le jeûne de gré ou de force, j'avais traité le sujet d'une certaine façon, aujourd'hui je le complète, tout en me rappelant sans entrer dans les détailles ou citer l'ensemble des violations des droits humains en la matière, de quelques cas similaires qui ont eu lieu à Tizi Ouzou, Béjaia,  Ain Beida, Biskra en 2010 et Boumerdes en juillet 2012. A ce sujet le journal " El Watan Week-end " du vendredi 03.08.12 a publié le buste (épaule gauche déboîté) de la victime de la horde dite sécuritaire.
ait mohamed
Sans trop détailler, j'ajouterai qu' au sein de la justice, qui rend dès fois ses verdicts la nuit, il se trouve certains magistrats qui interprètent l'article pénal 144 bis 2 de façon restrictive, orientée pour plaire et leur illettrisme religieux et sociétale. L'article auquel, ils se réfèrent manque lourdement de clarté et de précision de part sa rédaction inaudible qui stipule " est puni d'emprisonnement quiconque offense le prophète et les envoyés de Dieu, ou dénigre le dogme ou les préceptes de l'islam ". Il est aussi en contradiction avec la constitution du 28.11.96 amendée < le pouvoir actuel a utilisé le mot mise à jour> par la loi n° 08619 du15.11.208, qui précise dans ses arts 

- 29 les citoyens sont égaux sans aucune discrimination .....,d'opinion oui de tout autre condition ou de circonstance 
- 32 les libertés fondamentales et les droits de l'homme et du citoyen sont garantis
- 33 ............., les droits fondamentaux de l'homme et des libertés individuelles et collectives sont garanties
- 34 L’État garanti l'inviolabilité de la personne humaine
- 35 Les infractions commises à l'encontre des droits et libertés, ainsi que les atteintes physique ou morales, à l'intégrité de l’être humain sont réprimées par la loi. A ce sujet, l'information relative à la double infraction 
morale et physique commise par la police à l'encontre du non jeûneur a été considérée, avec toute honte bue, par la DGSN travers un communiqué rendu le 27.07., comme une information d'allégations infondées, alors que la presse indépendante, qui ne peut pas dire toute la vérité, a largement fait écho de cette agression policière et a même  publié le buste démontrant les traces de la violence inqualifiable commise sur l'agressé par  les agents de cette dernière.
- 36 La liberté de conscience et la liberté d'opinion sont inviolables. 

 
Et encore comment définir les interdits de l'article pénal invoqué ? Ne pas jeûner est-il un délit et une atteinte à l'islam ? Comment définir les limites de l'offense et quelles sont celles de celui qui décide de ce qui en est une ? 
Ce comportement inqualifiable envers ceux qui tiennent à vivre dans la pratique ou non de la religion ne serait-elle pas la meilleure manière de dénigrer l'islam qui prône la tolérance et le vivre ensemble dans la différence comme le stipule la religion musulmane à l'exemple des Sourates "Kol ya Eyuha El Kafiroune" et "Ahl El Kaf " pour l'islamisation......) ?
Nous remarquons ici qu'au sein de la magistrature il y a ceux qui agissent en fonction de la lecture caricaturale, restrictive, et ordonnée par la voix du maitre, du code pénale et font fit de la constitution qui en est la base de toute les lois de la République et d'en elles doivent s'en inspirer dans tout état e droit. Malheureusement la constitution n'est, en Algérie, qu'une rédaction sur papier dont on s'en sert au grès du prince, de ses attenants et du diadoque.  
La question est que beaucoup confondent la croyance et les recettes religieuses le plus souvent au service d'une idéologie qui n'a pas renoncé au rêve de conquérir le monde par la violence. A l inverse du prophète qui prônait  l'islamisation à travers le monde par la persuasion et la bonne parole, certains pays créés de toutes pièces, par le colonialisme, l'impérialisme et leurs attenants  à l'exemple du Golfe l’exhibent (violence) officiellement  à la face du monde. 

Les méthodes musclées des nouveaux prétendus défenseurs de la religion n'augurent elles pas sous une autre forme le retour à des anciennes pratiques islamiques, rejetaient et par le coran et par le prophète, qui consistes à imposer la paix dans l'islamisation ou l'épée < e slam ta-slam> ? Il en a été  de même aussi pour la chrétienne-té qui força   violemment, dans une église, Galilée à se déjuger lorsqu'il osa dire que la terre tourne autour du soleil.

Bon Ramadan pour ceux qui le font.

Madjid. Ait Mohamed
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Admin - dans Analyse
commenter cet article

commentaires

Recherche