Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 14:51

ait_mohamed.jpgLe Journal " El Watan " rapporte dan son édition du 28.07.12, qu'un jeune homme qui mangeait et buvait de l'eau à l'abri des regards, jeudi dernier en plein mois de ramadan, a été surprit par un officier de police qui était en patrouille avec ses éléments.

Ce jeune homme de 36 ans qui répond au nom de Slimane R, raconte que cet officier s'est précipité sur moi, par derrière, m'infligea des coups de poing avant même de m'adresser la parole. Après l'avoir tabassé et malmené, il fut emmené au commissariat où il a été libéré 3 heures après.
Ce comportement intégriste religieux, honteux et dictatorial qui n'honore nullement les institutions qu'ils sont censés représenter s'est déroulé sous les regards ébahis des habitants du village de Thadarth Oufella, commune de Béni Douala,distante de 17 km environs de la Wilaya de Tizi Ouzou, a été porté à la connaissance du journal par un militant de la ligue des droits de l'homme et  d'A mnesty international qui ont dénoncé cette atteinte aux libertés de conscience et individuelles garanties par la constitution. Ces ONG précisent que pour le moment, la victime est sous le choc et effrayée, mais l'organisation locale de cet organisme va se rapprocher de lui en vue d'établir un certificat médicale parce qu’il a une épauledéboîtée, des bleus et des traces de coups sur le visage. 
J'ajouterai que l'attitude de ces ceinturions va en droite ligne de l'islamisme politique et intégriste que pratique sournoisement le manipulateur et machiavélique pseudo état algérien sans avoir le courage politique de l'assumer. De même qu' il piétine pour la énième fois la constitution dont surtout les articles 29, 32, 33, 34, 35 et 36 ainsi que  certains préceptes de l'islam tel que: lla iklrah fi eddine, " kol ya eyouha el kafiroun, etc...Hélas! les prétendus pouvoirs publics, pour s'acheter un semblant calme social, ils emmures derrière l'autisme et la cécité en faisant les yeux doux aux islamistes qui ne considèrent que ce qui les intéresses dans le coran tout en lui donnant une interprétation à leur convenance et au mieux de leurs intérêts idéologiques et politiques. 

Quand au communiqué de la Direction générale de la sûreté dite nationale qui considère ces informations infondées du fait qu'elle veille à ce que l'ensemble  de ses agents respectent les règles de déontologie dans l'exercice de leurs missions. Si tel est le cas, pourquoi la réédition des actes policiers et consorts condamnés par le passé pour le même motif infondés constitutionnellement et spirituellement à moins que le fait de ne pas faire le ramadan, même à l'abri des regards, fasse parti de leurs attributions  en s'érigeant en inquisiteurs à l'image de ceux qui dans leur illettrisme pensent connaître l'islam et dans leur imaginaire être dépositaires de la spiritualité 

Quant à l'article du code pénale auquel se réfèrent, par ignorance réelle ou voulue, certains juges, policiers et gendarmes de l'état algérien, un défit leur est lancé pour apporter la moindre preuve sur un contenu qui fait explicitement référence au ramadan à moins par une lecture orienté ou interprétée politiquement pour plaire, pour la servitude ou excès de zèle dans l'exercice de leurs fonctions ou par méconnaissance du coran et des rudiments juridiques en infériorisant les règles constitutionnelles qui en sont des lois fondamentales gravées dans le marbre s'ils en connaissent la signification. 

Bon ramadan pour ceux qui le font.  

Madjid Ait Mohamed   

Partager cet article

Repost 0
Published by Admin - dans Analyse
commenter cet article

commentaires

Recherche