Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 10:50

L'intervention des unités antiémeutes pour rouvrir la rocade sud de Tizi Ouzou a donné lieu à de violents affrontements avec les manifestants. 

Au moins deux policiers ont été blessés, selon des sources hospitalières. Lors de ces affrontements, deux manifestants ont été arrêtés par la police. Une grande tension est toujours perceptible sur les lieux de la manifestation. 

Deux manifestants ont été arrêtés, ce lundi 17 février, lors d'une intervention musclée de la police pour rouvrir la RN 12 fermée, depuis la matinée au niveau de la rocade sud de Tizi Ouzou, par la population des villages d'Ihesnaouen, dans la commune de Tizi Ouzou, a-t-on appris de sources locales. 

À travers la fermeture de cet axe routier le plus névralgique qui relie Alger à la wilaya de Bejaia, via Tizi Ouzou, les habitants des villages d'Ihesnaouen voulaient réclamer la réalisation d'un stade, comme promis par les autorités, depuis plusieurs années. 

Des milliers d'usagers ont été bloqués dans des embouteillages monstrueux qui se sont formés dans les deux sens de la route. 

À 14h30, la rocade sud a été rouverte par la police, mais la tension était toujours palpable sur les lieux. La population ne compte pas baisser les bras. 

Un projet de piscine semi-olympique devait être réalisé en 2005 à Azib Ahmed, mais contre toute attente, la population locale avait découvert le lancement de la réalisation d'un projet de mosquée salafiste sur le terrain même qui devait abriter ladite piscine.  La population s'était mobilisée en masse pour bloquer le projet de la mosquée qui échappait au contrôle de l'État.

 

Source: TSA

Partager cet article

Repost 0
Published by ODH Tizi-Ouzou - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Recherche