Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 15:44

petrole

15 h 20 – Une deuxième personne, de nationalité britannique,  est morte dans l’attaque, selon l’agence APS qui cite la wilaya. Cette victime porte à deux le nombre de morts dans cette attaque. Six personnes ont été blessées (deux étrangers, deux gendarmes et deux  agents de sécurité) et admises à l'hôpital d'In Amenas.

 

15 h – Le groupe terroriste Al Mouwaqiin Bi dam (les signataires par le sang), créé récemment par l’Algérien Mokhtar Belmokhtar, affirme détenir 41 otages étrangers dans la base de vie de BP à In Amenas. Selon le responsable de communication du groupe terroriste, cité par le site Sahara Media, des Américains, des Français, des Britanniques et des Japonnais se trouvent parmi les otages. Cette opération est une réponse à l’Algérie qui a autorisé le survol de son territoire par les avions français, selon la même source.

 

14 h 35 – De nombreux otages japonais sont retenus dans la base d’In Amenas, affirme à TSA une source à l’ambassade du Japon. « Nous sommes en train de vérifier le nombre d'otages japonais. Ils sont nombreux. Nous sommes incapables d'avancer un chiffre à l'heure actuelle », explique notre source. Les otages travaillent pour le compte de la société japonaise JGC Corportion, selon la même source. 

 

 14 h 25 – Un Norvégien figure parmi les otages du site pétrolier d'In Aménas, a annoncé son épouse au journal local norvégien Bergens Tidende (BT). « Mon mari m'a appelée ce matin. Il m'a dit qu'il avait été pris en otage », a déclaré la femme, dont BT n'a pas fourni l'identité.

 

13 h 40 – Un Irlandais enlevé à In Amenas après l’attaque contre le site de BP. Un ressortissant Irlandais a été kidnappé par des terroristes lors de l’attaque perpétrée contre le site pétrolier de BP à In Amenas, dans le sud du pays, a annoncé le ministre irlandais des Affaires étrangères, Eamon Gilmore, cité par l’agence Reuters. « Le gouvernement se tient prêt à recourir à tous les moyens disponibles pour assurer la libération aussi rapide que possible de notre concitoyen », dit‑il dans un communiqué.

 

12 h 40 – La prise d’otages dans la base pétrolière de région de Tiguentourine, près d’In Amenas se poursuivait toujours à la mi‑journée, selon nos sources. Le groupe terroriste auteur de l’attaque menace de faire exploser la base de vie en cas d’intervention de l’armée, déployée sur place. « Il est difficile de savoir d’où viennent les terroristes », affirme notre source.

 

Une base pétrolière située près d’In Amenas, dans le Sud algérien, a fait l’objet d’une attaque terroriste dans la nuit de mardi à mercredi, a indiqué à TSA Mahmoud Guemmama, député FLN et chef touareg de la région de Tamanrasset. Selon la même source, l’attaque a fait des morts et plusieurs blessés. « Une prise d’otages est en cours », a‑t‑il ajouté, sans fournir plus de précisions. La base pétrolière en question abrite des travailleurs algériens et étrangers. Elle est gérée par le britannique BP, le norvégien Statoil et Sonatrach. 

 

« Nous sommes au courant d'un incident et nous essayons d'avoir plus d'informations à ce sujet », a indiqué à TSA l’ambassade britannique, sans donner plus de détails sur l’incident en question. Selon nos sources, des entreprises pétrolières étrangères implantées dans le Sud ont commencé à évacuer leurs travailleurs expatriés vers des zones sécurisées. Les vols de Jet Air, qui assure la liaison Londres‑Hassi Messaoud et d'autres bases de vie au Sud, ont tous été annulés.

 

In TSA

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ODH Tizi-Ouzou - dans Alerte
commenter cet article

commentaires

Recherche