Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 17:48

311308.jpg

 

On les appelle les "pièges de l'amour", ou encore la "fraude 419", du numéro de l'article du code nigérian sanctionnant ce type d'arnaque. Des escroqueries qui ont toutes pour point commun de se dérouler sur la toile et de chercher à soutirer de grosses sommes d'argent à des internautes.

C'est ce qui est arrivé à Gauthier, 18 ans. Cet adolescent s'est suicidé après avoir été piégé sur le web par une prétendue jeune fille avec laquelle il dialoguait. Au cours de leur conversation, elle lui demande de se dévêtir et enregistre la vidéo compromettante, menaçant de la diffuser s'il ne lui versait pas de l'argent. Pris de panique, Gauthier se pend au domicile familial et décède de ses blessures une semaine plus tard.

Les enquêteurs ont découvert que l'escroc se trouvait en réalité en Côte-d'Ivoire, dans un cyber-café. A partir de là, difficile de remonter la piste. Un obstacle auxquels les enquêteurs sont très souvent confrontés : la Côte-d'Ivoireest l'un des pays comportant le plus de cybercriminels.

 

Menaces et promesses de gains

 

Les arnaques se présentent sous différentes formes, à travers des e-mails, des sites de rencontre, des sites de loterie ou des fausses offres d'emploi. Parfois, ce sont des promesses d'argent qui sont faites pour appâter la victime. Pour toucher le gain promis, il faut verser de l'argent au préalable. Une somme correspondant à des frais de transfert…fictifs.

D'autres fois, ce sont des menaces qui conduisent la victime à se faire soutirer de l'argent, comme pour Gauthier, pris au piège. 
Enfin, ce sont parfois des jeux de séduction qui amènent la personne à verser de grosses sommes, pour faire venir l'âme sœur auprès d'elle. Celle-ci n'arrive jamais. Elle n'existe d'ailleurs même pas.

Car derrière ces impostures se cachent souvent des hommes, rodés aux techniques de manipulation. Un fonds de commerce pris d'assaut en Afrique, depuis des cybercafés. "Deux à trois cas par jour" sont signalés à la police judiciaire selon Le Monde.

 

Quelques précautions à prendre

 

Des statistiques pourtant bien en-deçà de la réalité, puisque beaucoup de victimes n'osent pas contacter les autorités. Quelques précautions permettent de se prémunir de ce genre d'affaires. 

Ne faites jamais confiance lorsque l'on vous demande des coordonnées bancaires ou personnelles par e-mail, même si l'expéditeur vous semble sérieux. Les sites internet susceptibles de vous les demander sont en général sécurisés et comportent la mention "https" au début de leur adresse url. 

Ne faites jamais quelque chose devant une webcam qui pourrait porter préjudice à votre réputation par la suite. 

 

In Beur FMTV 

Partager cet article

Repost 0
Published by Madjid - dans Internet
commenter cet article

commentaires

Recherche