Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 16:32

afepec.jpgRien ne justifie les violences ! Telle est la phrase ferme et précise que les jeunes de l’Afepec et du réseau « Jeunes Citoyens Engagés » ont décidé de scander cette année, pour marquer les 16 jours d’activisme international contre les violences faites aux femmes.


Un phénomène qui refuse de régresser, les derniers chiffres sont alarmants : une augmentation de 426% entre 2011 et 2012, soit quatre fois plus de femmes battues, violentées, violées, humiliées, séquestrées… La société machiste nous jette toujours « elles méritent », les jeunes ont décidé de répondre « NON, rien ne justifie les violences ».


Depuis 2007, l’Afepec organise, en partenariat avec des organismes de jeunes, des activités tout au long de la campagne. Cette année, le partenariat passe à un autre niveau, car il s’agit d’un partenariat avec un réseau associatif, le réseau « Jeunes Citoyens Engagés », fondé le 10 Décembre 2010 par plus de 100 jeunes issus de pas moins de 7 collectifs et associations.


La campagne de cette année s’exprime à travers plusieurs activités, et principalement à travers l’art et la culture. Les jeunes cherchent à atteindre la société, à la toucher, et ce, à travers la musique, le théâtre, la photographie, le cinéma, et d’autres formes d’expression. Entre Oran, Mostaghanem et Sidi Bel Abbes, plus de 6 associations vont se mobiliser pendant trois semaines pour parler, discuter, débattre, questionner, se révolter, et surtout, sensibiliser.


Le programme est coordonné par l’Afepec, qui assurera notamment la communication, par le biais d’une campagne virale sur les réseaux sociaux, intitulée « 16 jours : 16 publications ». Les internautes découvriront chaque jour une nouveauté, une information, un court-métrage, ou une mise à jour sur l’une des activités réalisées.


Quelques RDV importants à noter : Le 24 Novembre, au siège de l’Afepec, une table ronde entre jeunes militants, et divers experts (psychologues, sociologues, médecins, juristes,…) qui vont débattre des alternatives à la violence, pour aider les jeunes à développer des arguments de sensibilisation. Le 10 Décembre, journée internationale des droits de l’homme, une journée d’activités en partenariat avec le bureau d’Alger d’Amnesty International, et les jeunes de Unis-Vers Mostaganem ; et enfin le 13 Décembre, à l’Institut Français d’Oran, un après-midi multiculturel ou les jeunes de Smile, du Sol Project, de l’APAC (Sidi Bel Abes), des Drôles Madaies, d’AJC, de Générations Oranaises, des Nomades Algériens, et d’ISO Club vont faire la restitution des diverses activités qu’ils ont réalisées.

 

AFEPEC

Partager cet article

Repost 0
Published by Madjid - dans Associations ONG
commenter cet article

commentaires

Recherche